1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le chèque déconfinement : "Une idée gadget" pour Damien Abad
1 min de lecture

Le chèque déconfinement : "Une idée gadget" pour Damien Abad

L'INVITÉ RTL - Le président du groupe LR à l'Assemblée nationale, Damien Abad, critique la proposition du chèque déconfinement de 400 euros pour les plus précaires, faite par LaREM.

Damien Abad, le président du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale.
Damien Abad, le président du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale.
Crédit : David NIVIERE / POOL / AFP
Le chèque déconfinement : "Une idée gadget" pour Damien Abad
06:03
Vincent Parizot - édité par Venantia Petillault

Le délégué général de La République En Marche (LaREM) Stanislas Guerini, invité du Grand Jury Le Figaro, RTL, LCI, dimanche 7 juin, a détaillé sa proposition : une aide de 400 € qui porte sur les 10% des ménages les plus précaires. 

Damien Abad, député de l’Ain et président du groupe Les Républicains de l’Assemblée nationale, livre son analyse sur cette mesure."C'est surtout une idée gadget qui vise à compenser les extrêmes coûts du déconfinement. Mais elle concerne uniquement 10% des ménages les moins aisés donc c'est toujours le même style de mesures que la gauche met en place, beaucoup de Français et Françaises ne seront pas concernés".

"Et deuxièmement, c'est un coût budgétaire conséquent pour un résultat infime car on sait que la consommation est liée à la confiance, qui n'existe pas chez les Français par rapport à ce gouvernement", déclare le président du groupe LR.

Jeudi 11 juin, les Républicains tenteront de faire adopter leurs propositions à l'Assemblée. Il s'agira surtout d'aider et d'alléger les cotisations des entreprises : "Aujourd'hui il s'agit de faire en sorte que la machine économique reparte. On ne va pas relancer l'économie à coup de chèques que l'on va faire aux Français. Nous proposons une sortie progressive du chômage partiel. Il a été utile mais il faut en sortir".

À lire aussi

"Nous allons aussi proposer baisse de 5,5% de la TVA", ajoute-t-il, 'pour aider les restaurateurs qui rouvrent avec un coût sanitaire important, il faut les accompagner pour préserver l'emploi. Notre objectif est de faire de cette baisse de TVA une mesure temporaire pour reconstituer une trésorerie. Si on ne fait pas cela ce sera moins de serveurs et moins d'emplois pour les jeunes", affirme Damien Abad au micro de RTL.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/