1 min de lecture Patrimoine

Le chant du coq, bientôt inscrit au patrimoine immatériel de l'UNESCO ?

Le maire d'une commune de Gironde fait entendre sa voix dans "Le Figaro" pour défendre celle des coqs de France. L'élu souhaite protéger les bruits ruraux des procès qui leur sont intentés.

Revue de Presse - La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
Le chant du coq, bientôt inscrit au patrimoine immatériel de l'UNESCO ? Crédit Image : Ronny Hartmann / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot édité par Joanna Wadel

C'est un chant bien connu des habitants des communes rurales. Le fameux "cocorico" du coq pourrait bientôt faire son entrée au patrimoine immatériel de l’UNESCO, comme l'est déjà le repas à la française. 

C'est en tout cas le souhait du maire de Gajac, en Gironde. Une petite commune de 400 habitants située à 70 kilomètres au sud est de Bordeaux. "Ras le bol" dit l'élu ce vendredi 24 mai dans les colonnes du Figaro, de ces citadins qui s'insurgent que les bruits ruraux : le chant du coq, le meuglement de vaches, ou encore les sonneries de cloches

Bruno Dionis du Séjour explique vouloir protéger les émetteurs de ces bruits, afin qu'aucun procès ne puisse leur être intenté. Il fait notamment allusion à ce couple de Parisiens, qui en août 2018 lors d'un séjour en Lozère avait demandé au maire de décaler l'horaire de l’Angélus qui sonne depuis des siècles tous les matins à 7 heures. 

"La campagne est un tout qu'il faut savoir accepter dans son ensemble", soutient le défenseur des bruits ruraux. Ce dernier assure avoir reçu l'appui de 31 maires de la commune à laquelle il appartient, dont celui député UDI de Lozère Pierre Morel-À-L'Huissier. Toujours dans le Figaro, ce dernier promet de déposer une proposition de loi en ce sens, sous forme de résolution d'ici une dizaine de jours. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Patrimoine Campagne Rural
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants