2 min de lecture Amour

Langage oral : le français est-il malmené ?

Sommes-nous de plus en plus en train de malmener le français à l'oral ?"On est fait pour s'entendre" se pose la question.

Flavie Flament On est fait pour s'entendre Flavie Flament iTunes RSS
>
La langue française est-elle malmenée ? Crédit Image : We Are / GETTY | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Thibaud Chaboche et Emmanuelle Brisson

Si, en ce vendredi 9 avril 2021, tous les regards sont rivés sur la Grande-Bretagne depuis l'annonce de la mort du Prince Philip, c'est à la France, et plus particulièrement à la langue française que vont s'intéresser Flavie Flament et ses invités. Entre les tics de langage, les fautes de conjugaisons, les fautes de syntaxe ou encore les célèbres anglicismes tant rependus, notre langue est-elle malmenée ? Assiste-t-on à sa dégradation ?

Pour en parler dans On est fait pour s'entendre, Flavie Flament est accompagnée de Julie Neveux, normalienne et agrégée d'anglais, Etienne Kern, professeur en classes préparatoires et Michel Feltin-Palas, rédacteur en chef à l'Express.

Pour ce dernier, "il y a des différences régionales tout d'abord. On a tendance en France à considérer qu'il y a une seule manière de bien parler français, qui est, pour simplifier, la manière qu'avait la bourgeoisie parisienne de parler. Or, aujourd'hui, on constate tout simplement des variantes".

Des fautes, c'est tous les jours, aussi bien dans les médias qu'au travail

Chritophe, auditeur RTL
Partager la citation

Christophe, auditeur de chez RTL, a 45 ans, et est exaspéré. Certaines fautes l'horripilent. "C'est constant, c'est tous les jours, aussi bien dans les médias qu'au travail, remarque-t-il. On est submergés par ces erreurs".

À lire aussi
drogue
Prostitution : est-ce encore un sujet tabou en France ?

Parmi celles qui le dérangent le plus, "on va fêter les uns an de notre fils", "malgré que" ou encore "ça ne va pas en s'améliorant" reviennent fréquemment. Pour autant, Christophe admet lui aussi faire des erreurs. 

"Je sais reconnaître les erreurs sur lesquelles je vais buter, explique-t-il. Le terme "malgré que" peut revenir, mais je corrige tout de suite ma faute". Le "malgré que" est toujours suivi du mauvais temps. "C'est un rapport d'opposition, tout comme 'bien que'", fait remarquer Julie Neveux.

Venez témoigner

Vous souhaitez témoigner par écrit, intervenir dans l'émission ou proposer des sujets ? Envoyez-nous un mail à l'adresse suivante : onestfaitpoursentendre@rtl.fr (ici) ou contactez-nous en message privé sur nos réseaux sociaux : Facebook et Twitter !


"On est fait pour s'entendre", le magazine qui vous ressemble et vous rassemble, de 14h30 à 15h30, en direct sur RTL.

Invités

-  Julie Neveux, normalienne, agrégée d'anglais, Maîtresse de Conférences en linguistique à l'Université de Paris-Sorbonne, dramaturge. Auteur de '' Je parle comme je suis : ce que nos mots disent de nous '' chez Grasset.

Je parle comme je suis
Je parle comme je suis

- Michel Feltin-Palas, rédacteur en chef à l'Express. Co auteur de '' J'ai un accent et alors ? '' chez Michel Lafon.

J'ai un accent et alors
J'ai un accent et alors

- Etienne Kern, professeur en classes préparatoires. Auteur de '' Le tu et le vous : l'art français de compliquer les choses '' chez Flammarion.

Le tu et le vous
Le tu et le vous
L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Amour Société Flavie Flament
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants