1 min de lecture Corruption

Lanceurs d'alerte : 8 salariés sur 10 seraient prêts à dénoncer des corruptions

Un tiers des salariés qui gardent le silence le font par peur des représailles et un autre tiers pense qu'aucune suite ne sera donnée. En effet, les dispositifs d’alerte sont peu présents dans les entreprises.

"Sourcesure" est un site internet permettant aux lanceurs d'alerte de choisir le ou les médias auxquels ils veulent s'adresser (illustration).
"Sourcesure" est un site internet permettant aux lanceurs d'alerte de choisir le ou les médias auxquels ils veulent s'adresser (illustration). Crédit : ERIC FEFERBERG / AFP
Édouard Nguyen

Une proposition de loi pour la protection des lanceurs d’alerte est présentée ce mercredi 3 décembre par le député Yann Galut à l’Assemblée nationale. La création d'une agence nationale permettrait de mieux protéger les salariés qui briseraient le silence. Ils sont 8 salariés sur 10 (83%) qui seraient prêts à dénoncer des faits de corruption s'ils en étaient témoins, selon un sondage Harris Interactive pour Transparency International France et Tilder publié jeudi 3 décembre. 

Or, bien qu'ils semblent être une large majorité prête à parler, la moitié d'entre eux ne s'adresserait pas aux bons interlocuteurs. 39% des français témoins de pratiques de corruption sur leur lieu de travail s'adresseraient à un collègue, ce qui n'aurait aucun incident sur le traitement de l'alerte. Un tiers de ceux qui se tairaient le ferait faute de savoir à qui s'adresser. Les dispositifs d’alerte sont facultatifs dans les entreprises privées et inexistants dans la fonction publique qui ne ne dispose à ce jour ni de procédures d’alerte sécurisées ni de déontologues.

Enfin, un bon tiers des salariés qui gardent le silence le fait par peur des représailles et un autre tiers pense qu'aucune suite ne sera donnée. En effet, dans la plupart des cas, aucun dispositif n'existe en interne pour les y aider. Ces lanceurs d’alertes jouent un rôle essentiel dans la lutte contre la corruption. Au détriment de leur situation personnelle souvent, ils témoignent tout de même, comme l'ont fait récemment Hervé FalcianiEdward SnowdenIrène Frachon ou encore Stéphanie Gibaud.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Corruption Salariés Français
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants