1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. La SNCF va vendre des billets sur Facebook Messenger
1 min de lecture

La SNCF va vendre des billets sur Facebook Messenger

La SNCF a annoncé mercredi 20 mars qu'elle proposera la vente de billets de train via la messagerie Facebook, Messenger.

Des billets cartonnés SNCF (illustration)
Des billets cartonnés SNCF (illustration)
Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Cassandre Jeannin & AFP

La SNCF poursuit sa modernisation. Il sera bientôt possible de réserver son billet de train directement sur Messenger, la messagerie instantanée de Facebook. La compagnie ferroviaire a annoncé mercredi 20 mars que son site de vente de la SNCF, Oui.sncf, proposera à ses utilisateurs la possibilité de réserver et payer des billets de train sur Messenger. 

Les usagers pourront échanger avec le robot conversationnel de la SNCF, Ouibot, afin de se renseigner sur les horaires, les tarifs, faire leurs réservations et payer. Selon la SNCF, Ouibot, qui a été déployé en 2016 sur Messenger sans la fonction réservation et achat, échange mensuellement avec 50.000 utilisateurs. Il était par ailleurs déjà possible de réserver un TGVMax par ce moyen depuis 2017. 

"Renforcer notre partenariat avec Facebook nous permet d'utiliser toutes les opportunités du numérique en proposant plus d'instantanéité, de réactivité et de simplicité à nos clients", a commenté le directeur produit et innovation de e-voyageur SNCF et de oui.sncf, Benoît Bouffart. 

La vente sur Messenger, un pari gagnant ?

D'autres groupes ont déjà opté pour la vente sur Messenger et offrent la possibilité d'acheter des produits ou des services via des bots conversationnels. Parmi eux, la marque Sephora, qui permet à ses clients américains de réserver des séances de maquillage en boutique. C'est également le choix opéré par le groupe danois Lego qui profite de ce moyen pour faire des propositions de cadeaux. 

À écouter aussi

Selon Facebook, Sephora a vu son taux de réservation augmenter de 11% grâce à son bot sur Messenger quand Lego aurait eu une multiplication de 3.4 fois de son taux de conversation par publicité via Messenger comparée à une autre publicité en ligne.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/