4 min de lecture Marseille

La presse devant l'insalubrité des écoles de Marseille

REPLAY - Écoutez ou réécoutez La Revue de Presse de Adeline François du 02 févr. 2016.

BEGOT 245300 La Revue de Presse Amandine Begot
>
REVUE DE PRESSSE 02/02/2016 Crédit Média : Adeline François | Durée : | Date : La page de l'émission
Adeline François
Adeline François
Journaliste RTL

C'est un préfabriqué, posé là en contre bas de la route derrière un grillage... L'odeur d'humidité saisit dès le pas de la porte, un petit chauffage électrique carbure à plein régime. Sur le mur en plastique, les petites étiquettes avec le prénom des enfants sont toutes gondolées car quand il pleut fort, l'eau monte au milieu des tables. Ici quand les enfants arrivent en bonne santé, ils en ressortent malades, atteints de sinusite ou d'asthme...
Le descriptif ressemble à celui d'un camp de réfugiés, mais nous sommes au lycée Saint-Exupéry, dans le Nord de Marseille. Ce préfabriqué qui accueille les élèves est ici depuis 40 ans, le provisoire a duré mais les murs n'ont pas tenu et sont imbibés de moisissures. Et ce n'est qu'un exemple parmi les 5 écoles que Libération nous fait visiter ce matin au lendemain d'un dossier similaire du journal La Provence : "École de Marseille la honte de la République". Salle de sport dans la cave, tuiles qui tombent dans la cour, faux plafond qui s'écroule, cafards, papier toilette inexistant.

Beaucoup, enseignants ou parents, ont baissé les bras après avoir essayé en vain d'alerter la municipalité

Alexandra Schwartzbrod, journaliste Libération
Partager la citation

Le pire, écrit Alexandra Schwartzbrod, c'est la résignation. Beaucoup, enseignants ou parents, ont baissé les bras après avoir essayé en vain d'alerter la municipalité. Le ministère de l’Éducation nationale a commandé un rapport...C'est la honte face a des enfants traités comme quantité négligeable, la honte à l'heure où l'on répète l'urgence d'investir dans les générations futures..

Le chômage également à la Une

"Vont-ils toucher aux allocations chômage ?" se demande ce matin Le Parisien Aujourd’hui en France. Au dessus de la photo de Manuel VallsEmmanuel Macron et Myriam El Khomri. Débarrassé de ces derniers oripeaux de gauche, tout le gouvernement évoque sans tabou la dégressivité des indemnités chômage pour inciter au retour à l'emploi.

À lire aussi
La ville de Marseille dans les Bouches-du-Rhône meurtre
Étudiante poignardée à Marseille : un homme placé en garde à vue

"Le débat sur les indemnisations relancé" titre Les Échos, et Cécile Cornudet y note que cette histoire de dégressivité figure en bonne place... Dans tous les projets des candidats à la primaire Les Républicains. Le Monde rappelle que cette dégressivité avait été expérimentée entre 1992 et 2001 et abandonnée depuis, sans avoir démontré son efficacité sur le retour à l'emploi.
Alors Le Figaro prend le contre pied et met en une ce mardi matin un homme de gauche qui a su inverser la courbe du chômage avec d'autres recettes... Matteo Renzi, le Premier ministre italien a su "désigner les problèmes par leur nom et les traiter sans biaiser". Autrement dit, en introduisant davantage de flexibilité et en créant un contrat unique. Le journal L'Opinion, lui, se demande s'il ne faut pas laisser la main aux régions. Leurs présidents sont reçus ce matin a Matignon, sauf que donner plus de poids aux régions pose la question de l'avenir de Pole Emploi.

Le Royaume-Uni se lance dans la recherche sur les embryons

Une équipe de scientifique britannique a été autorisée hier à manipuler l'ADN d'embryons humains. C'est la première autorisation de cette nature en Europe, seule la chine a délivré un permis équivalent l'an dernier. Explication limpide ce matin sur le site du Huffington Post de cette méthode baptisée CRISPR Cas 9 : une enzyme est programmée pour repérer une partie spécifique de l'ADN porteuse de maladie ou pas et tels des ciseaux cette enzyme va couper le bout d'ADN choisi avant de recoller les deux autres bouts.
Des expériences ont déjà été menées sur des animaux : la vue a été rendue à des rats aveugles en coupant le gène de la cécité. Depuis hier les scientifiques britanniques ont donc le droit de faire ça sur des embryons humains... Ils disent vouloir mieux comprendre le développement de l'embryon et donc l'origine des fausses couches de certaines maladies génétiques... "Vigilance éthique" titre ce matin l'éditorial de La Croix. "Du moment que cela peut être utile autant essayer" disent les Anglais... Certes, pour le moment les embryons génétiquement modifiés seront détruits mais quelle sera l'étape suivante ? La voie est ouverte au bébé sur mesure, à la modification de l'espèce humaine... Le Huff Post cite la fameuse réplique d'un héros génétiquement modifié, Spiderman..."De grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités". 

Le jour de la marmotte célébré en Angleterre

Oui, parce que face à ces chercheurs qui nous font peur en voulant changer le cours des choses, eh bien le journal 20Minutes nous rappelle qu'on célèbre aussi aujourd’hui 2 février, le jour de la marmotte ... Ce fameux jour que Bill Murray revit à l'infini dans le film culte "Un jour sans fin"... iI vit en boucle la même journée qui commence invariablement par la même sonnerie de radio-réveil. 
Et bien ce jour est aujourd’hui célébré en Angleterre par  la chaine Sky Comedy, qui programme le film en boucle toute la journée, soit 13 diffusions, "Un jour sans fin" pour un jour sans fin, si vous trouvez le temps trop long vous pouvez toujours couper une séquence au milieu, c'est autorisé maintenant en Grande-Bretagne,  mais si on enlève des séquences, le film est, parait-il beaucoup moins drôle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Marseille École publique École
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781660257
La presse devant l'insalubrité des écoles de Marseille
La presse devant l'insalubrité des écoles de Marseille
REPLAY - Écoutez ou réécoutez La Revue de Presse de Adeline François du 02 févr. 2016.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/la-presse-devant-l-insalubrite-des-ecoles-de-marseille-7781660257
2016-02-02 10:02:00