1 min de lecture Laurent GERRA

La chronique de Laurent Gerra du vendredi 18 octobre 2019

Ce vendredi, Laurent Gerra a imité Jean-Luc Mélenchon, Jean-Michel Aphatie, Dominique Strauss-Khan, Michel Chevalet, Philippe de Villiers et Jean-Marie Le Pen

Laurent Gerra - Laurent Gerra Laurent Gerra iTunes RSS
>
La chronique de Laurent Gerra du vendredi 18 octobre 2019 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
Laurent Gerra
Laurent Gerra

Jean-Michel Aphatie reçoit l'homme qui défraye la chronique : Jean-Luc Mélenchon. Le président de la France insoumise, nerveux comme à son habitude, n'hésite d'ailleurs pas à se moquer de l'accent du journaliste : "De toute façon, je te répondrai pas tant que tu causeras pas en bon français ! Et pis d’abord, me touche pas, ma personne est sacrée ! Même Sophia Chikirou, elle me touche pas ! ", s'exclame-t-il.


De plus en plus d’analystes évoquent la possibilité d’une nouvelle crise financière, alors même que les bourses mondiales semblent marquer le pas. L'économiste Dominique Strauss-Kahn nous parle des origines d'un krach boursier. "Quand les bourses descendent, que les taux remontent, les écarts se creusent et cela crée des tensions beaucoup de tensions", explique l'ancien socialiste, la voix lascive.

Alors que la France s'apprête à rencontrer le Pays de Galles, le 20 octobre prochain, pour les quarts de finale de la Coupe du monde de rugby, Michel Chevalet nous renseigne sur les règles de ce sport, pas toujours évident. "Après une sorte de parade amoureuse, le haka, l'équipe avec la balle doit défoncer celle qui n'a pas la balle, tandis que l'équipe qui n'a pas la balle doit essayer d'attraper celle-ci avant que l'équipe qui a la balle ne la mette entre deux énormes poteaux", nous dit le journaliste. C'est simple finalement.

Philippe de Villiers ne partage pas le même amour de l'ovalie que notre précédent invité. "Tout ça pour les retrouver à poil, sur des calendriers indécents qui s'arrachent dans le quartier du Marais, dans la rue des Déchargeurs. Ça me dégoûte", s'exclame le politicien.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laurent GERRA
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants