2 min de lecture Humour

La chronique de Laurent Gerra du mardi 15 octobre 2019

Ce mardi, Laurent Gerra a imité Rambo, le pape François 1er, les frères Bogdanoff et José Bové.

Laurent Gerra - Laurent Gerra Laurent Gerra iTunes RSS
>
La chronique de Laurent Gerra du mardi 15 octobre 2019 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
Laurent Gerra
Laurent Gerra édité par Noé Blouin

Donald Trump a créé la polémique en justifiant l’abandon des Kurdes en Syrie. Il a notamment suscité l’indignation avec la phrase suivante : "Ils ne nous ont pas aidés en Normandie". Mais notre expert en géopolitique John Rambo connaît la vérité derrière cette affaire : "La semaine dernière avec Donald on a voulu essayer un restaurant kurde qui vient d’ouvrir à côté de la Maison-Blanche. Au début ça se passait bien mais quand Donald a commencé à manger ses boulettes, il est devenu tout rouge sous sa peau orange et s’est mis à suer à grosses gouttes [...] ! Du coup Donald il s’est rué aux toilettes, mais c’est là que son calvaire a commencé : c'était des chiottes turcs", nous explique le militaire d'Holywood.


Au cours d'un synode, le pape François a laissé entendre que face à la crise des vocations, des hommes mariés pourraient être ordonnés prêtres. "C’est ouné bonne idée, non ? Avec ouné femme à la maison, ils auront des robes toujours bien répassées par leur épouse et ils pourront plou finir lé vin dé messe en douce et aller au sauna avec les cardinaux", affirme sa Sainteté.


Dès le mois de novembre prochain, la France sera le premier pays au monde à utiliser la reconnaissance faciale pour les démarches administratives. Une nouvelle technologie qui ne devrait pas faciliter la vie des jumeaux Igor et Grichka Bogdanoff. "Eh bien, tu vois Igor, quand nous allons vouloir renouveler notre passeport, l’ordinateur à reconnaissance de forme va croire que nous lui mentons", déplore le plus jeune des deux.

L’émission à succès de M6 "L’amour est dans le pré" continue ses visites de nos belles campagnes. Cette semaine Karine Le Marchand a rencontré un agriculteur pas comme les autres : José Bové. "Bonjour Karine. C’est gentil à toi de passer nous filer un coup de main pour le ramassage des crottes de bique. Tiens, voilà un seau, surtout les écrases pas, sinon elles seront invendables pour Noël", nous dit le militant. Pas sûr qu'il ait bien compris le principe de l'émission.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Humour Laurent GERRA
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants