1 min de lecture Laurent GERRA

La chronique de Laurent Gerra du lundi 14 octobre 2019

Ce lundi, Laurent Gerra a imité les Deschiens, Patrick Sébastien, Patrick Balkany, Marc-Olivier Fogiel, Marcel Béliveau et Gérard Depardieu.

Laurent Gerra - Laurent Gerra Laurent Gerra iTunes RSS
>
La chronique de Laurent Gerra du lundi 14 octobre 2019 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
Laurent Gerra
Laurent Gerra édité par Noé Blouin

La France a retenu son souffle après l'annonce de l'arrestation de Xavier Dupont de Ligonnès, pour finalement s'apercevoir que l'homme retrouvé en Écosse n'était pas le tueur nantais. Un emballement qui n'a pas échappé aux Deschiens. "Qu'as-tu dont dans ton panier ? Des empreintes, des empreintes. Qu'as-tu donc dans ton panier ? Des empreintes de Ligonnes", nous chante-t-il après avoir accusé le pauvre Bruno Lochet d'être le criminel en cavale.

Révélation. L'homme interpellé en Écosse était en fait Patrick Sébastien. C'est du moins ce que nous dit l'animateur, qui voulait réhabiliter son émission culte, le Grand Bluff, en se déguisant comme le tueur. "Ça a failli passer, mais y'a cette putain d'histoire de doigts qu'a tout fait foirer", regrette Sébastien.

En réalité, la personne confondue avec Dupont de Ligonnès était un homme d'origine portugaise. Une méprise qui inspire Patrick Balkany. "Je suis Alberto Morreira, nous dit l'ancien maire de Levallois, je suis portugais, je suis enfermé dans la prison de la santé suite à une erreur judiciaire où j'ai fait le carrelage". Pas sûr que les juges se laissent berner.

Le nouveau patron de BFM, Marc-Olivier Fogiel, a un scoop. Il a dans ses studios le vrai Xavier Dupont de Ligonnès : "Bonjour c'est Marcel Béliveau", déclare son invité du jour. Encore raté.

À lire aussi
Laurent Gerra humour
La chronique de Laurent Gerra du jeudi 14 novembre 2019

Autre actualité, l'OMC a autorisé Donald Trump à taxer le vin et le fromage français aux États-Unis. Une nouvelle qui exaspère Gérard Depardieu. Heureusement l'acteur a préparé sa vengeance : "On inonde le marché américain, avec tous les films français chiants, avec des mecs qui pleurnichent sur le sort des migrants pendant 2 heures devant une fenêtre embuée de Saint-Germain-des-Prés". C'est sûr qu'après ça, ils vont être obligés de boire pour oublier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laurent GERRA Humour
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants