1 min de lecture Humour

La chronique de Laurent Gerra du 28 juin 2019

Ce vendredi, Laurent Gerra a imité Philippe de Villiers, Jean-Marie Le Pen ainsi que le maréchal Moustache.

Laurent Gerra - Laurent Gerra Laurent Gerra iTunes RSS
>
Laurent Gerra du 28 juin 2019 Crédit Image : dailymotion | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission

En cette période caniculaire où quatre départements ont été placés en vigilance rouge, les tenues estivales sont déjà ressorties des placards. Mademoiselle Jade organise donc un débat "pour ou contre le string ?" et reçoit Philippe de Villiers, qui est le premier à prendre la parole. "Je sais que les zélateurs de ce slip minimaliste prétendent qu'il a été inventé pour résoudre le problème de la marque de la culotte visible sous les pantalons moulants. Quelle hypocrisie !", éructe le Vendéen, visiblement pas convaincu. "Que je sache, cela fait longtemps que le string ficelle, le tanga, le microkini et le slip brésilien ne se cachent plus sous les pantalons, ils s'exhibent sur les plages, et pas seulement à Copacabana ou à la Grande Motte", poursuit-il. "Même le littoral vendéen a succombé à cette mode indécente" regrette-t-il.

En deuxième invité, Jean-Marie Le Pen se présente et pourrait bien étonner les auditeurs. "Contrairement à ce que pourraient penser certains de mes détracteurs, je ne vois pas le string d'un œil réprobateur, n'est-ce pas !", explique le cofondateur du Front National. Nostalgique, il raconte ses souvenirs à mademoiselle Jade : "Dans les années 50, alors que j'étais jeune étudiant en droit à Paris, je ne vous cacherai pas que j'ai assidûment fréquenté les boîtes à strip-tease, où se produisaient Rita Cadillac, Dodo Dambo et Cat Girl, la reine incontestée de la tassel dance", confie-t-il. 

Jean-Marie le Pen s'entretient ensuite avec son ami le maréchal Moustache mais n'ose pas lui parler du sujet évoqué précédemment avec mademoiselle Jade. "Tu sais que comme 1940, je hais les mensonges qui nous ont fait tant de mal. Si tu continues, je vais t'appeller le Penocchio" réplique le militaire qui n'hésite pas à se montrer menaçant. "Je vais chercher le martinet dont je me servais pour corriger la maréchale Moustache quand elle avait été méchante avec moi".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Humour Laurent GERRA Philippe DE VILLIERS
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants