1 min de lecture Humour

La chronique de Laurent Gerra du 27 mars 2019

Ce mercredi 27 mars, Laurent Gerra a imité Marine Le Pen, le pape François, Enrico Macias et Patrick Sébastien.

Laurent Gerra Laurent Gerra Laurent Gerra iTunes RSS
>
La chronique de Laurent Gerra du 27 mars 2019 Crédit Image : Fred Bukajlo | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
Laurent Gerra
Laurent Gerra et Jade

Ce mercredi 27 mars, Mademoiselle Jade a commencé par accueillir Marine Le Pen. La cheffe de file du Rassemblement national a créé la surprise en annonçant que son parti ne présenterait pas de candidat pour les élections municipales de Paris de cette année. "Chaque année on se prend une rouste, une branlée, une correction, une punition, une déculottée, une fessée cul nu, on va arrêter les frais", déclare-t-elle.

Le Vatican traverse décidément une période troublée et les rebondissements concernant les scandales sexuels se multiplient. Sa Sainteté le pape François, qui n'est pas sans nous évoquer le regretté Garcimore, a accepté d'en parler à Mademoiselle Jade. "J'aime bien venir me confesser chez vous. Ça me change des vieux cardinaux. Et puis, j'ai fait le grand ménage". Le pape a en effet accepté la démission d'un cardinal et de sept évêques chiliens. "Je renouvelle tout mon staff dans ma boîte. J'espère qu'ils trouveront du travail dans le privé. Il n'y a que votre cardinal de Lyon que je n'ai pas viré"...

La semaine dernière, la justice a confirmé en appel qu'Enrico Macias, victime de la faillite de sa banque, allait devoir rembourser 30 millions d'euros à la liquidatrice de cette banque. "Poï, poï, poï, ma p'tite gazelle à rayures, la mort d'mes os, mon frère Yves Calvi ! Si vous saviez ce qui m'arrive à moi. C'est comme une avalanche de purée de nous autres qui m'est tombée sur la tête. J'ai l’impression d'être comme un agneau pris dans une tempête de pois chiches"...

À lire aussi
Jason Chicandier humour
Chicandier s'intéresse à l'angoisse du dimanche soir

Patrick Sébastien présente aujourd'hui son émission Couillon de culture. Au programme, "une belle brochette de mélomanes : Alain Souchon, Francis Cabrel, Kaaris Lemarchand et notre intello de service : Alain Finkielkraut, Môssieur Finkielkraut ! Alors les gars, je vous propose de commencer tout de suite avec la révélation musicale de la semaine, c'est Najat Vallaud-Belkacem, qui a écrit 'Lampedusa", une chanson bienveillante sur les migrants". Une actualité culturelle qui continue la semaine prochaine : "Je recevrai Marlène Schiappa et lui poserai la question : 'Pourquoi les bonnes femmes sont de mauvaise foi ?'. Et d'ici là n'oubliez pas : la bienveillance, c'est que de l'amour !"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Humour
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797301371
La chronique de Laurent Gerra du 27 mars 2019
La chronique de Laurent Gerra du 27 mars 2019
Ce mercredi 27 mars, Laurent Gerra a imité Marine Le Pen, le pape François, Enrico Macias et Patrick Sébastien.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/la-chronique-de-laurent-gerra-du-27-mars-2019-7797301371
2019-03-27 11:20:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Fw0_NVXd75PztU_NNXx-tw/330v220-2/online/image/2018/1127/7795725967_laurent-gerra.jpg