1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. La charte d'engagement doit permettre de "retrouver confiance", dit Stéphane Travert
1 min de lecture

La charte d'engagement doit permettre de "retrouver confiance", dit Stéphane Travert

INVITÉ RTL - Stéphane Travert, le ministre de l'Agriculture, a réuni mardi 14 novembre les États généraux de l'alimentation, et signé une "charte d'engagement".

Stéphane Travert, ministre de l'agriculture le 23 juin 2017
Stéphane Travert, ministre de l'agriculture le 23 juin 2017
Crédit : frederic bukajlo/SIPA
La charte d'engagement doit permettre de "retrouver confiance", dit Stéphane Travert
07:00
RTL Petit Matin - Julien Sellier
Julien Sellier
Animateur

Quel est le juste prix de nos produits ? Une étape a peut-être été franchie mardi 14 novembre, avec la signature d'une charte commerciale loyale, par les agriculteurs, les industriels et les grandes surfaces - y compris par Michel Édouard Leclerc. Toute la filière s'est visiblement réconciliée sous les yeux de Stéphane Travert, ministre de l'Agriculture. Si cette charte n'est pas juridiquement engageante, ce dernier y voit un "accord historique". 

"C'est la première fois que nous retrouvions tout le monde autour de la table, commente le ministre de l'Agriculture. Cette charte, elle contient des objectifs qui sont aujourd'hui partagés par tous : des engagements communs, de chacun des maillons de la chaîne, de la production à la distribution en passant pas les entreprises de l'agroalimentaire". 

"Il n'est pas question de nous reposer sur nos lauriers", nuance toutefois Stéphane Travert, qui compte continuer le travail "pour faire en sorte que le monde agricole, qui est en pleine transformation aujourd'hui et qui peine à dégager des revenus, puisse demain, retrouver confiance". 

C'est un programme de travail ambitieux

Stéphane Travert, ministre de l'Agriculture

Avant que cette charte ne soit signée, 35 versions du texte avaient été présentées lors de séances, parfois tendues, notamment avec Édouard Michel Leclerc. Le géant de la grande distribution a finalement signé la charte, ce dont Stéphane Travert se dit "très heureux". Pour lui, ce travail commun, "c'est la concertation, la confiance et c'est le contrat". 

À lire aussi

Avec cette charte, les signataires s'engagent à améliorer les relations entre tous les acteurs de l'alimentation. "C'est un programme de travail ambitieux", commente le ministre de l'Agriculture, une "étape essentielle" pour "renforcer cette relation de confiance". Et notamment au sujet de la pénurie de beurre. "Cette charte, elle doit permettre à l'avenir, de ne pas nous retrouver dans cette situation", conclut Stéphane Travert.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/