1 min de lecture Société

Éric Zemmour : "L'ordre qui règne dans certains quartiers n'est plus celui de la France"

BILLET - Le journaliste revient sur les rassemblements spontanés de policiers pour dénoncer leurs conditions de travail.

micro générique On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL iTunes RSS
>
Éric Zemmour : "L'ordre qui règne dans certains quartiers n'est plus celui de la France" Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Eric Zemmour
Éric Zemmour et Loïc Farge

"Les Français aiment comparer leur pays à l’Amérique, observer les points communs et les différences", explique Éric Zemmour. "On peut désormais ajouter une différence notable à notre collection deux fois séculaire : en Amérique on manifeste pour protester contre les violences policières ; en France les policiers manifestent pour protester contre les violences à leur encontre", constate-t-il.

"À force de délégitimer le monopole de la violence d’État au nom de la lutte contre les discriminations, on a légitimé la violence privée", poursuit le journaliste. "La Grande-Borne n’est pas une zone de non-droit. Pas plus que Trappes, Chanteloup-les Vignes, les Mureaux ou Mantes-la-Jolie, pour rester dans le seul département des Yvelines", lance-t-il. "Ces zones vivent sous l’empire d'un droit, mais ce n’est plus le droit de la République", déplore-t-il. Ajoutant : "L’ordre règne à la Grande-Borne, mais ce n’est plus l’ordre de la France".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Police Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants