1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. L'hôpital de Dax paralysé par une cyberattaque, les soins des patients impactés
2 min de lecture

L'hôpital de Dax paralysé par une cyberattaque, les soins des patients impactés

L'établissement hospitalier des Landes a été visé par une attaque informatique le 9 février qui perturbe ses activités et les soins des patients.

L'hôpital de Dax (illustration)
L'hôpital de Dax (illustration)
Crédit : Capture d'écran Google Street View
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Même en temps de pandémie, les cyberattaques n'épargnent pas les hôpitaux. Le centre hospitalier de Dax-Côte d'Argent, dans les Landes, en fait la douloureuse expérience depuis quelques heures. 

Une attaque informatique de grande ampleur a paralysé le système d'information du CHU qui tourne au ralenti depuis mardi. Les équipes soignantes ne peuvent plus utiliser leurs outils habituels et cela a des conséquences concrètes sur les soins pratiqués aux patients. La direction de l'établissement juge la situation grave et préoccupante.

Selon les sources interrogées par des médias locaux, le centre hospitalier est victime d'un rançongiciel. Des hackers ont réussi à infiltrer le système d'information pour déployer un logiciel malveillant qui a chiffré la totalité des données pour les rendre illisibles et inutilisables. Pour pouvoir reprendre la main, l'hôpital est invité à payer une rançon. En attendant, il doit se passer de tout service informatique.

La cyberattaque a provoqué des dysfonctionnements dans tous les services du CHU. Le standard téléphonique n'est plus opérationnel. Les patients sont invités à contacter le 15 pour être pris en charge. Les services administratifs de l'hôpital sont également inaccessibles. "Nous sommes revenus au papier et au stylo", a raconté un membre de l'établissement à France Bleu Gascogne.

Des opérations ont dû être reportées

À lire aussi

Les conséquences se font aussi sentir dans les activités de soins de l'hôpital. Le maintien des blocs opératoires pourrait être remis en cause car les stérilisateurs ne fonctionnent plus. 

Des rendez-vous ont été annulés et des opérations pourraient être reportées pour ne conserver que les activités les plus vitales, indique Sud-Ouest. L'impossibilité de transférer les dossiers des patients pourrait aussi poser problème pour la radiothérapie et la chimiothérapie, selon France Bleu.


Les équipes de l'Agence nationale de sécurité des systèmes d'information (Anssi) sont mobilisées pour aider le CHU à faire face à l'incident. Une enquête a été ouverte par le parquet de Dax et confiée à la police judiciaire de Bayonne. 

La résolution de l'incident prendra du temps et le retour à la normale ne devrait pas être effectif avant plusieurs jours. La direction de l'hôpital a fait savoir que les données des patients n'avaient pas été volées. 

Les hôpitaux vulnérables aux cyberattaques

Même si certains les épargnent pour des raisons éthiques, les établissements de santé sont une cible de choix pour les cybercriminels. Faute de moyens, leurs systèmes d'information sont souvent plus vulnérables et les employés ne sont pas toujours formés aux rudiments de la cybersécurité. 

Les hôpitaux sont aussi plus fortement incités à accéder rapidement une demande de rançon du fait du caractère très sensible de leurs activités. Les malfaiteurs parient que les établissements ne prendront pas le risque de laisser leurs outils inaccessibles trop longtemps. 

Un système informatique paralysé peut mettre en danger la vie des patients. En septembre dernier, une cyberattaque a entravé l'admission d'une patiente à la clinique de Düsseldorf, finalement décédée lors de son transfert dans un autre établissement.  

La situation du CHU de Dax rappelle l'expérience vécue par le CHU de Rouen en novembre 2019. L'hôpital avait fait l'objet d'une attaque informatique qui l'avait contraint à rediriger des patients vers d'autres établissements. L'établissement avait tourné au ralenti pendant plusieurs jours. En décembre, l'hôpital d'Albertville et le centre hospitalier de Narbonne avaient également été touchés par des rançongiciels.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/