1 min de lecture Informatique

Rouen : une attaque informatique perturbe l'activité du CHU

Les services du Centre hospitalier Charles Nicolle ont été fortement perturbé par un piratage informatique ce samedi 16 novembre. Les patients qui n'étaient pas en urgence vitale ont été invités à se rendre dans d'autres structures médicales.

Rouen, en Seine-Maritime
Rouen, en Seine-Maritime Crédit : RTL.fr
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et AFP

Un hôpital paralysé par un acte malveillant. Une attaque informatique est venue fortement perturber le fonctionnement du CHU Charles Nicolle de Rouen, nécessitant l'arrêt de l'ensemble du système informatique, sans mettre en péril la vie des patients, a-t-on appris ce samedi 16 novembre auprès du centre hospitalier.

"Il y a eu une attaque informatique hier à 19h45. Dès que nous avons vu que nous étions attaqués, nous avons décidé d'arrêter à 20h notre système d'information pour éviter que l'attaque ne se propage", a déclaré Rémi Heym, directeur de la communication du CHU, ajoutant que l'établissement avait dû "repasser à la bonne vieille méthode du papier et du crayon".

"Cela a créé de grosses perturbations dans tous nos modes de traitement informatisés, notamment la prise en charge des patients, les prescriptions, les comptes rendus, la gestion des admissions. Cela a entraîné des délais très longs de prise en charge, même s'il n'y a pas eu de mise en péril de la santé des personnes hospitalisées", a ajouté M. Heym. 

Les patients ne consultant pas pour une urgence vitale ont été invités à se rendre dans d'autres établissements de soins. Les équipes se sont relayées pour analyser et redémarrer progressivement les différentes applications, par ordre de priorité. Le système qui gère les flux aux urgences a été redémarré "ce midi", a assuré M. Heym. Une plainte devrait être déposée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Informatique Piratage Hôpitaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants