2 min de lecture Animaux

L'épineuse question de la réintroduction de l'ours

Pour ou contre les réintroductions d'ours dans les Pyrénées ? La question fâche et divise les écologistes et les éleveurs.

tortue- La minute verte Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
L'épineuse question de la réintroduction de l'ours Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Esther Serrajordia

Va-t-on vers une guerre de l’ours ? En visite à Pau cette semaine Emmanuel Macron a promis qu’il ne réintroduirait plus aucun ours dans les Pyrénées, les écologistes fulminent.

"Les réintroductions d’ours, c’est terminé. C’est acté et je vais l’écrire noir sur blanc". Voilà ce qu’aurait déclaré le Chef de l’État cette semaine à des éleveurs lors de sa visite à Pau. L’ours, c’est un problème un brin délicat pour tous les gouvernements. D’un côté vous avez les éleveurs qui estiment que 1.500 bêtes ont été tuées par l’ours l’année dernière. De l’autre, les associations écologistes qui, au nom de la biodiversité, militent pour davantage d’ursidés dans les Pyrénées. 

Alors, que faire ? Pour ? Contre ? Même Emmanuel Macron est tout déboussolé. Aujourd’hui, il ne veut plus d’ours mais que disait-il en janvier 2018 lors d’un grand débat à Souillac entouré par des maires d’Occitanie ? Qu’il fallait "extraire les ours les plus dangereux et en réintroduire d’autres". 

Et que disait il dans son programme présidentiel ? "Nous mettrons en œuvre les mesures nécessaires pour cohabiter avec nos populations de grands carnivores (loups, lynx, ours)". C’est bizarre, c’est comme s'il y avait une élection municipale dans deux mois, étrange.

Une question de philosophe

À lire aussi
La bactérie de la peste bubonique, photographiée le 15 janvier 2003 maladie
Mongolie : un adolescent meurt de la peste après avoir chassé et mangé une marmotte

La France a une obligation de la part de l'Union Européenne de réintroduire des ours. C’est la Directive Habitat-Faune-Flore datant de 1992 qui a conduit à aller chercher des ours en Slovénie pour les introduire dans les Pyrénées. Huit plantigrades ont ainsi foulé les alpages du sud-ouest français entre 1997 et 2006. 

Au départ très médiatisé pour les ourses Ziva et Melba puis plus discret, de nuit, entourés par les gendarmes pour Sarous ou Arbas, oui pas facile de se faire une place avec ces noms même quand on est un ours. L’augmentation du nombre d’ours provoque la colère des éleveurs dont les troupeaux connaissent de nombreuses attaques. À l’automne 2018, deux nouvelles femelles sont amenées dans le Béarn afin de respecter nos engagements et sur place la situation est toujours tendu entre pro et anti-ours

Trouver une solution n'est pas simple car les deux camps sont ancrés sur leurs positions. L’ours, comme le loup, c’est une question de philosophe et de notre approche de la vie sauvage. Impossible de défendre des éléphants ou des koalas si on ne prend pas soin de notre propre faune. L’ours ne peut pas être la solution à tous les problèmes pastoraux dans les Pyrénées. 

L’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage estime qu’il faudrait 14 femelles de plus pour assurer l’espèce, on n’a pas fini d’en parler.

Le plus : le forum économique de Davos un peu plus vert ?

C’est le souhait des grandes entreprises internationales qui se réuniront la semaine prochaine dans les Alpes Suisse. Selon un rapport, l’environnement est en tête de leurs préoccupations, ils s’inquiètent pour l’avenir et demandent à ses membres de ne pas s’engager dans les énergies fossiles. A voir…

La note : 16/20 à Colgate

Les tubes de dentifrice sont traditionnellement impossibles à recycler car ils sont fabriqués à partir d'un mélange de plastique et d'aluminium. Colgate a déclaré que ses ingénieurs avaient trouvé un moyen de transformer le plastique dur, qui est largement recyclable. Commercialisé en Grande-Bretagne, ce tube de dentifrice est écolo mais plus cher : six fois plus qu’un tube ordinaire de la même marque, plus de 5 euros. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Ours Écologistes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants