1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. L'élan de solidarité des collègues de la mère de la petite Maëlys
4 min de lecture

L'élan de solidarité des collègues de la mère de la petite Maëlys

Les collègues de la mère de la petite Maëlys, disparue il y a près de trois mois, lui donnent chacun quelques heures ou jours de congé pour surmonter l’épreuve qu’elle traverse.

Les parents de la petite Maëlys, disparue depuis plus d'un mois.
Les parents de la petite Maëlys, disparue depuis plus d'un mois.
Crédit : CREDITJEFF PACHOUD / AFP
L'élan de solidarité des collègues de la mère de la petite Maëlys
03:47
L'élan de solidarité des collègues de la mère de la petite Maëlys
03:46
Amandine Bégot

Trois mois bientôt après la disparition de la petite Maëlys, les collègues de la mère de la fillette ont décidé de se mobiliser. Le personnel de l'hôpital de Pontarlier va pouvoir, à partir de lundi 20 novembre et jusqu'à la mi-décembre, donner quelques-uns de ses jours de congés à la jeune femme.

La direction a donné son accord, comme l'explique ce matin Le Dauphiné Libéré
"Cela peut être une heure, une RTT, une demi-journée. Chacun donnera ce qu’'il veut, ce qu’il peut", ajoute Lydie Lefebvre, déléguée CGT. C'est elle qui est à l'origine de la démarche. Il y a quelques mois, pourtant, son syndicat le journal avait tiré la sonnette d'alarme sur la situation gravissime de l'établissement, parlant de cadence à flux tendu et de personnels usés

"Mais ça ne nous empêchera pas de donner, explique aujourd'hui la déléguée syndicale, c'est la seule façon qu'on a de l'aider. Si chacun donne ne serait-ce qu'une heure on ne sera pas loin d'une année. On se dit qu'elle aura au moins une chose de moins à gérer", conclut-elle. "Je suis maman moi aussi", dit de son côté Cynthia, infirmière. "Ce geste c'est la moindre des choses que l'on puisse faire."

À lire également ce matin, ce gros coup de gueule face à la dernière idée du gouvernement pour lutter contre le tabac. Interdire la cigarette au cinéma. Le moins que l'on puisse dire c'est que ça fait bondir ce matin les éditorialistes, comme Géraldine Baehr d'abord dans l'Union.

Interdire les cigarettes au cinéma ?

À écouter aussi

Qu'il faille, écrit-elle, lutter contre ce fléau qui tue chaque année en France près de 80 000 personnes est une évidence mais pour y parvenir, pourquoi s'attaquer à ce qui fait la fierté de la culture française et au sacro-saint principe de la liberté de création artistique ? Faut-il focaliser tant d'énergie à cela et faire de la cigarette dans le cinéma un bouc émissaire tout trouvé ? Dans la vie, il y a des gens qui fument, au cinéma aussi. Que ce soit bien ou mal, là n'est pas la question. Laissons-leur simplement leur liberté d'appréciation."
 
Jean Michel Helvig va plus loin dans La République des Pyrénées. "Si ne plus montrer de clopes au cinéma fait arrêter de fumer, alors chassons des scénarios les crimes,  viols, vols, drogues  et toutes formes de déviances, écrit-il. Ainsi vivra-t-on enfin dans un monde irénique." Et d'ajouter : il y a quelques années, d'aucuns avaient cru bien faire, en effaçant sur les affiches la pipe de "Monsieur Hulot" ou le mégot de Jean-Paul Sartre. Le sens du ridicule avait éteint de telles initiatives, espérons que le bon sens évitera au gouvernement de s'ériger par la loi en critique cinématographique." 
 
Les maires de France, eux, sont réunis cette semaine à Paris pour le début, lundi 20 novembre de leur congrès annuel. Des maires en colère, c'est la Une de la Dépêche du midi. Dans les colonnes du Figaro, François Baroin, le maire de Troyes et président de l'association des maires de France lance un appel à Emmanuel Macron. "Un cri d'alarme", dit-il. "Les Français, explique-t-il, doivent savoir que les communes, les départements, les régions n’ont pas de responsabilités dans les déficits. Nos budgets sont obligatoirement votés en équilibre." Et d'ajouter que si beaucoup de déficits doivent être comblés, il y en a un à combler d'urgence, c'est le déficit de considération

Le Figaro qui publie un article réconfortant en ce lundi matin. Manger du chocolat est bon pour notre foie. Le cacao, explique le journal, est en effet riche en antioxydant. Il protège donc notre foie. Cela avait déjà été démontré chez des personnes en bonne santé, cela vient d'être testé chez des personnes dont le foie est malade en raison d'une infection virale. Les personnes notamment touchées par le VIH. Une consommation quotidienne de chocolat, 40 grammes, soit 3 ou 4 carrés par jour, permettrait d'avoir des effets rapidement.

Le chocolat, bon pour le foie

Alors attention, il y a quand même une condition : que ce soit du chocolat noir à 70% de cacao au moins. Le chocolat au lait ou blanc eux feraient plutôt l'effet inverse. En raison de leur fort taux de sucre et de graisse. C’est d'ailleurs à eux que l'on peut attribuer la crise de foie plutôt qu'au chocolat pur et dur. 

Mangez du chocolat donc. Dormez aussi, ou plutôt, apprenez à gérer votre horloge biologique. Grand article ce matin dans Le Parisien-Aujourd'hui en France, avec les explications du docteur Joëlle Adrien, neurobiologiste. Comme des musiciens dans un orchestre dont le chef est l'horloge interne cela peut donner une symphonie ou une cacophonie. À chaque heure son rythme et ses effets sur notre corps. Par exemple savez-vous qu'à partir de 7 h 30 notre corps ne sécrète plus de mélatonine, l'hormone du sommeil. Plus besoin donc de faire de grasse mat’.

À 2 h du matin, c'est là que le sommeil est le plus profond. Pas du tout donc une bonne idée de se lever si tôt, je dis ça pour ceux qui sont en matinales ou en horaires décalés.
Et puis si vous le pouvez messieurs, sachez que c'est à 9 h qu'il faut caler un rendez-vous coquin. C'est à cette heure que le corps secrète le plus de testostérone. Considération qui peuvent paraître futiles, anecdotiques mais c'est très important dans la prise en charge de certaines maladies. Pour les cancers par exemple les médecins se sont aperçus que certains médicaments devaient plutôt être pris à 4 h du matin qu'à 16 h car à ce moment-là ils sont moins toxiques pour l'organisme.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/