3 min de lecture Ski alpin

Mort de David Poisson : le monde du ski en deuil

REPLAY - Le skieur français, médaillé de bronze aux Mondiaux en 2013, est décédé dimanche dernier, à l'entraînement, au Canada.

Amandine Begot La Revue de Presse La rédaction de RTL
>
Mort de David Poisson : le monde du ski en deuil Crédit Image : Olivier MORIN / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Amandine Begot
Amandine Begot

Le ski en deuil et en Une ce matin. Le visage de David Poisson, ce skieur français médaillé de bronze aux Mondiaux de 2013, disparu hier lors d'une chute à l'entraînement au Canada, fait la Une de L'Équipe. Un "garçon solide" au regard bleu déterminé, la mâchoire carrée, sur cette Une, il semble invincible. "On l'appelait 'Kaillou'", rappelle d'ailleurs ce matin son premier coach, François Poccard. 

Pourquoi ? Parce qu'il était "dur comme la pierre", il "tombait beaucoup", ajoute-t-il, et "se relevait toujours, il n'avait peur de rien, surtout pas des pentes les plus vertigineuses et les plus glacées", détaille le quotidien sportif. C'est sur ces pentes qu'il a perdu la vie hier, dans des circonstances encore floues, alors qu'il était en stage avec ses copains de l'équipe de France. 

À lire aussi
Le Français David Poisson en janvier 2013 à Kitzbuehel ski alpin
Décès de David Poisson : la sécurité en dehors des compétitions en question

Les bleus perdent là l'un de leur pilier. "Bosseur à s'en éteindre les cannes, taiseux, notamment sur tout ce qui lui faisait mal, il avait, écrit Jean-Denis Coquard, toujours le mot pour penser au copain en galère, pour accueillir les plus jeunes". À 35 ans, il rêvait de faire un dernier "tour olympique". "La vie, le ski, la descente, conclut L'Équipe ne lui ont pas laissé le temps."

Les larmes de Buffon

À voir également, dans L'Équipe, ce fiasco historique et les larmes de Buffon, après l'élimination hier de l'Italie, qui ne disputera pas la Coupe du monde de football. L'image fait ce matin la Une de tous les journaux italiens. "Une honte footballistique intolérable, une tache indélébile", écrit le Corriere dello Sport. Pour la Gazzetta dello Sport, c'est "l'apocalypse". 

Un terme également repris par la Repubblica. "L’apocalypse, écrit le journal, a une couleur bleu sombre. Elle a le goût des larmes de Gigi Buffon, qui nous brisent le cœur : il n'y aura pas de 6e Mondial pour lui, il serait entré dans la légende, le seul à l'avoir fait".

Première interview pour Saad Hariri

Le Figaro ce matin revient sur l'intervention télévisée dimanche dernier de Saad Hariri, le premier ministre libanais. Sa toute première apparition depuis sa démission surprise le 4 novembre dernier. Une interview qui ajoute encore un peu plus au flou qui entoure cette affaire et pourrait accréditer le scénario fou d'une démission imposée par l’Arabie Saoudite et son nouvel homme fort, Mohamed Ben Salman, alias MBS.

"Selon divers témoignages, il est établi, écrit Le Figaro (...), que le Premier ministre a brutalement coupé tout contact avec ses conseillers les plus proches". À son arrivée à Riyad, il aurait été privé de son téléphone portable, de sa monte intelligente et traité sans les regards dus à son rang. Lorsqu'il apparaît à la télévision saoudienne, à 14 heures le 4 novembre, sans sa montre, il est évident pour ceux qui le connaissent qu'il n'est pas l'auteur de la déclaration de démission.

Emmanuel Macron rend hommage aux victimes du 13 novembre

Des larmes, mais pas de mots. C'est ce qu'on peut lire ce matin dans La Charente Libre. Dans son édito, Maurice Bontick, revient ce matin sur l'hommage rendu hier aux victimes des attentats de novembre 2015. "La vie doit continuer, ajoute-t-il, pour Emmanuel Macron et ne pas se figer devant des stèles qui gravent à jamais dans le marbre la douleur d'un pays.
Après le Bataclan, direction Clichy puis le Nord dans la même journée : la symbolique de ses déplacements, conclut-il, vaut plus qu'un long discours pour écrire le roman national de ce quinquennat."
 
Emmanuel Macron est arrivé à l’Élysée il y a 6 mois, tout juste. C'était le 14 mai rappelle Libération, qui publie un sondage qui sera sans doute scruté de près rue du Faubourg-Saint-Honoré. 65% des Français se sentent perdants et n'ont pas le sentiment de profiter de la présidence Macron. "Une tendance, écrit Libé, que le Président entend bien combattre en visitant justement les quartiers populaires".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ski alpin Ski Décès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790951824
Mort de David Poisson : le monde du ski en deuil
Mort de David Poisson : le monde du ski en deuil
REPLAY - Le skieur français, médaillé de bronze aux Mondiaux en 2013, est décédé dimanche dernier, à l'entraînement, au Canada.
http://www.rtl.fr/sport/autres-sports/mort-de-david-poisson-le-monde-du-ski-en-deuil-7790951824
2017-11-14 11:10:00
http://media.rtl.fr/cache/fbMloSTeQTEjyG0yeB6MXw/330v220-2/online/image/2017/1113/7790945273_david-poisson-avait.jpg