2 min de lecture Homophobie

Journée contre l'homophobie : un guide pour parer aux discriminations au travail

À l'occasion de la journée internationale de lutte contre l'homophobie, organisée mercredi 16 mai, le Défenseur des droits a publié un guide pour "identifier et prévenir" les discriminations dans le monde du travail.

Un manifestant lors d'un défilé contre l'homophobie.
Un manifestant lors d'un défilé contre l'homophobie. Crédit : JOSEPH EID / AFP
Philippe Peyre
Philippe Peyre
et AFP

Près de 40% des personnes LGBT souffrent de commentaires ou d'attitudes négatives dans leur milieu professionnel. Un constat établi par Jacques Toubon, le Défenseur des droits, qui a publié un guide pour "identifier et prévenir" ces discriminations. 

La date de publication du guide du Défenseur des droits est loin d'avoir été choisie au hasard. C'est en effet la veille de la journée mondiale contre l'homophobie, qui a lieu ce mercredi 16 mai, que Jacques Toubon a rendu public cette feuille de route à destination des entreprises.

"Défendre la non-discrimination des personnes LGBT, c'est défendre des valeurs universelles d'égalité et de dignité pour toutes et tous", a rappelé le Défenseur des droits dans l'introduction de ce guide publié mercredi 15 mai sur le site internet de l'institution. Des discriminations qui "peuvent survenir lors de la recherche d'emploi, au moment de l'embauche", a-t-il égrainé, soulignant que 20% des sondés affirment en avoir été victime au cours de l'année écoulée. 

Des structures de travail peu mobilisées

Le guide du Défenseur des droits explique que rares sont les personnes se disant ouvertement homophobes. Dès lors, ces discriminations se "déploient" le plus souvent "de manière implicite", sous la forme de "remarques, de rires, de plaisanteries douteuses qui créent et font perdurer un climat homophobe/transphobe au travail".

À lire aussi
Gérald Darmanin, le 10 juin 2020. remaniement ministériel
Remaniement : Darmanin rattrapé par ses tweets contre le mariage homosexuel

"Les structures de travail publiques ou privées, tout comme les partenaires sociaux, apparaissent encore trop peu sensibilisés et mobilisés" sur le sujet, estime Jacques Toubon. Et parmi celles qui ont "formalisé une politique de diversité", seules 27% "ciblent explicitement le critère de l'orientation sexuelle". 

Face à ce constat, le Défenseur des droits a exhorté les employeurs à afficher leur opposition à ces discriminations, en interne mais aussi auprès de leurs partenaires (fournisseurs, clients, pouvoirs publics...) pour "inciter d'autres acteurs à se positionner". 

Que propose le guide ?

Au delà d'un simple à la mobilisation des acteurs privés comme publics, le guide propose aussi des actions "concrètes et pérennes". Par exemple, mettre en place des actions "de sensibilisation et de formation du personnel", mais aussi des politiques de relations humaines "garantissant l'égalité" et un "traitement strict des propos et agissements LGBTphobes".

Si la publication de ce guide intervient au moment où le monde entier se mobilise pour lutter contre l'homophobie - le temps d'une journée - elle apparaît plus que jamais indispensable. Vendredi 12 mai, le Boston Consulting Group a publié son baromètre annuel qui a mis en évidence qu'un jeune LGBT sur trois estime que s'assumer dans son travail peut représenter un frein pour sa carrière.

Le 10 mai dernier, le rapport annuel de l'association SOS homophobie a dévoilé que les actes homophobes ont fortement augmenté en 2016 (+20%), après deux années de baisse. Une recrudescence que l'association a attribué à la multiplication des propos discriminants durant la campagne présidentielle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Homophobie Discriminations Homosexualité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants