2 min de lecture Le journal

Le journal de 12h30 : Les dégâts provoqués par la tempête Eleanor

La tempête Eleanor sévit en France depuis le mardi 2 janvier au soir. Dégâts matériels importants, foyers privés d'électricité, un mort et plusieurs blessés : le premier bilan des vents violents est déjà lourd.

Micro RTL générique Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Le journal de 12h30 du 3.01.2018 Crédit Image : CHARLY TRIBALLEAU / AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
et Stéphane Carpentier

Eleanor fait des ravages. Depuis le mardi 2 décembre au soir, 1 personne a été tuée et 9 autres ont été blessées - dont 4 gravement - suite au passage de la tempête qui frappe actuellement l'Hexagone. Un épisode venteux violent qui devrait durer encore jusqu'au jeudi 4 janvier. 46 départements sont placés en vigilance orange. Des rafales supérieures à 120 km/h, et même à 170 km/h dans les Vosges, ont été enregistrées. 

Arbres arrachés, routes coupées, toits détruits... 3500 interventions ont déjà été effectuées par les pompiers notamment dans les Hauts-de-France, une des premières régions touchées par Eleanor. 193 000 foyers sont privés d'électricité, d'autres en Seine-Maritime n'ont plus d'eau courante.

La tempête se dirige désormais vers les Alpes, le Var et la Corse. Des rafales à 200 km/h sont attendues sur l'île de Beauté. Du côté de la Manche, un risque de vagues submersibles a été déclaré. La Seine-Maritime et la Gironde sont placées en vigilance orange crues et inondations. 

À lire aussi
Brigitte Macron, le 21 janvier 2019 le journal
Les actualités de 18h : Brigitte Macron va redonner des cours de français

Dans les Hauts-de-France, la moitié de la toiture du clocher de l'église de Marchiennes a été arrachée par la tempête. Celle-ci s'est écrasée directement sur les véhicules garés sur la place. "Heureusement que c'est arrivé en pleine nuit, il aurait pu y avoir des blessés ou des tués", conclut le maire de la ville. 

À écouter également dans ce journal :

Politique - Pression maximale pour les ministres. À l'occasion du quatrième séminaire gouvernemental, Emmanuel Macron veut rappeler son unique objectif pour 2018 : avoir des résultats. Projet de loi immigration, Notre-Dame-des-Landes ou encore réforme de l'Etat sont au programme. 

Bioéthique - Les mentalités changent. Selon un sondage Ifop, les Français se déclarent désormais favorables à la PMA et à la GPA. Des données importantes à quelques mois de la présentation du projet de révision des lois sur la bioéthique. 

Braquage - 500.000 euros de bijoux ont dérobés mardi 2 janvier à Saint-Tropez. Quatre individus armés ont braqué le Salon des antiquaires et ont ouvert le feu. 

International - Le président iranien Hassan Rohani a appelé Emmanuel Macron. Il souhaite que des mesures soient prises contre les "moudjahidines du peuple". La diaspora iranienne est à l'origine des violentes manifestations, selon le chef d'état iranien. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal Tempête Loi Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791678121
Le journal de 12h30 : Les dégâts provoqués par la tempête Eleanor
Le journal de 12h30 : Les dégâts provoqués par la tempête Eleanor
La tempête Eleanor sévit en France depuis le mardi 2 janvier au soir. Dégâts matériels importants, foyers privés d'électricité, un mort et plusieurs blessés : le premier bilan des vents violents est déjà lourd.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/journal-12h30-tempete-eleanor-lourd-bilan-materiel-et-un-mort-7791678121
2018-01-03 15:10:29
https://cdn-media.rtl.fr/cache/1jirt15MJdc7esSFQQqifA/330v220-2/online/image/2018/0103/7791677476_la-tempete-eleanor-sevit-sur-la-cote-normande-comme-sur-une-grande-partie-du-nord-de-la-france-mercredi-3-janvier-2018.jpg