1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. IVG : Laurence Rossignol s'attaque à la clause de conscience
1 min de lecture

IVG : Laurence Rossignol s'attaque à la clause de conscience

La sénatrice de l'Oise dépose une proposition de loi pour supprimer la clause de conscience spécifique à l'IVG.

Laurence Rossignol, en août 2010 à La Rochelle (photo d'Archives).
Laurence Rossignol, en août 2010 à La Rochelle (photo d'Archives).
Crédit : AFP / BERTRAND GUAY
Arièle Bonte
Arièle Bonte

À la veille de la journée mondiale du droit à l'avortement, Laurence Rossignol et d'autres sénateurs et sénatrices ont décidé de déposer une proposition de loi demandant la suppression de la clause de conscience spécifique à l'IVG, peut-on lire dans un communiqué publié ce jeudi 27 septembre.

"Les professionnel.le.s de santé disposent déjà, dans le code de la déontologie, du droit de refuser de pratiquer des actes médicaux pour des raisons personnelles. La clause de conscience spécifique à l’IVG est un doublon dont la seule finalité est de culpabiliser et dissuader les femmes", expliquent les signataires de cette proposition de loi dans leur communiqué.

Pour eux, supprimer la clause de conscience spécifique à l'IVG permettrait d'adresser un message fort "aux adversaires de l’IVG et à la société : le corps des femmes leur appartient.
À elles seules". Cette mesure figurait déjà dans les recommandations du Haut Conseil à l'Égalité entre les femmes et les hommes et avait été partagée dans son rapport de janvier 2017.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/