1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Iran : de violents incidents dans une importante université de Téhéran
1 min de lecture

Iran : de violents incidents dans une importante université de Téhéran

Dimanche soir, une manifestation a été violemment réprimée par les forces de sécurité dans l'université Sharif. Les cours ont été suspendus.

Les manifestations ont lieu, entre autres, suite à la mort Mahsa Amini après avoir été interpellée par la police des mœurs.
Les manifestations ont lieu, entre autres, suite à la mort Mahsa Amini après avoir été interpellée par la police des mœurs.
Crédit : AFP
Iran : de violents incidents dans une importante université de Téhéran
00:05:27
Bénédicte Tassart - édité par Florine Boukhelifa

En Iran, de violents incidents ont éclaté entre étudiants et forces de sécurité dans l'université Sharif de Téhéran, dans la soirée du dimanche 2 octobre. De nombreuses vidéos publiées sur les réseaux sociaux témoignent de la terrible répression qui s'abat sur les manifestants qui défient le régime, entre tirs, gaz lacrymogène, paintball et billes d'acier.

Certains jeunes ont été poursuivis jusque dans le parking souterrain de l'établissement, tandis que d'autres étaient emmenés dans un fourgon, la tête recouverte d'un sac. Des interpellations ont eu lieu dans l'enceinte même de l'université, avec à l'extérieur, les parents et les proches qui protestaient contre cette action des forces de sécurité. Des slogans ont été scandés, notamment celui-ci que l'on entend désormais tous les jours, "femme, vie, liberté", et d'autres comme "les étudiants préfèrent la mort à l'humiliation".

Une agence d'information locale précise que le ministre des Sciences est entré dans cette université dimanche pour entamer un dialogue, mais que cela n'a pas marché. Depuis lundi matin, les cours sont suspendus dans cette université assez réputée et la mobilisation continue.

En début d'après-midi, le guide suprême de la République islamique, l'ayatollah Ali Khamenei, a quant à lui accusé les États-Unis, Israël et leurs "agents" d'avoir fomenté le mouvement de contestation antigouvernemental. Celui-ci a été déclenché par la mort, le 16 septembre dernier, de Mahsa Amini à Téhéran après avoir été arrêtée par la police des mœurs.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire