1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Iran : cheveux coupés, hijabs brûlés, #MashaAmini... Vers une révolte des femmes ?
2 min de lecture

Iran : cheveux coupés, hijabs brûlés, #MashaAmini... Vers une révolte des femmes ?

PODCAST - Dans cet épisode de "Focus", Marion Calais s'intéresse au mouvement des femmes iraniennes, révoltées après la mort de Masha Amini, arrêtée pour ne pas avoir correctement porté son voile.

Le 18 septembre 2022, la mort de Mahsa Amini  fait la Une des médias iraniens.
Le 18 septembre 2022, la mort de Mahsa Amini fait la Une des médias iraniens.
Crédit : ATTA KENARE / AFP
200. Iran : vers une révolte des femmes ?
00:19:28
Marion Calais & Agathe Abelard - édité par Agathe Abelard

Le sujet du jour. Pour les femmes iraniennes, l'heure est à la révolte. Couper ses cheveux pour protester. Brûler son hijab pour soutenir. Ces gestes de contestation se multiplient sur les réseaux sociaux après la mort soudaine d'une jeune iranienne âgée de 22 ans. Celle-ci a succombé le vendredi 16 septembre, après avoir été arrêtée à Téhéran par la police des mœurs iranienne, pour ne pas avoir correctement porté son voile.

Elle s'appelait Masha Amini et depuis, son nom résonne dans les voix des Iraniennes pour dénoncer la condition des femmes et la dureté d'un régime oppressant. Depuis la révolution islamique en 1979, un code vestimentaire régie dans le pays, imposant aux femmes de porter obligatoirement le foulard dans l'espace public. La police des mœurs, tenu de faire respecter cette règle en vigueur, fait l'objet des critiques vis-à-vis de leurs interventions jugées violentes à l'égard des femmes. 

Dans le pays, à l'image de Saghez (ville natale de Masha Amini), plusieurs mouvements d'hostilités ont eu lieu dans les rues, hurlant des slogans antagonistes au régime théocratique. Depuis plusieurs années, l’Iran est en ébullition, marquée par plusieurs épisodes de grandes manifestations, sans pour autant bouger le régime. 

"Chère Mahsa, ton nom va devenir un symbole", titrait Asia, journal économique iranien en consonance avec d'autres médias. Réformistes ou conservateurs, tous ont choisi cet événement pour leur Une. Sur Twitter, le #MashaAmini a fait l'objet de plus de 1,5 million de tweets. 

À lire aussi

Pourquoi on en parle ? Quelle conséquence peut avoir ce mouvement ? La mort de Mahsa Amini pourrait avoir des répercussions plus importantes ?

Citation. "Je pense que nous sommes à l'aube d'un mouvement comme celui que nous avons connu en 2017 et en 2019. Je vois autour de moi beaucoup de colère après la mort de Mahsa Amini. Elle est en train de devenir un symbole. Le symbole de l'oppression. Le symbole du 'ça-suffit', ça fait 41 ans qu'on nous dit comment on doit s'habiller", explique Mariam Pirzadeh, journaliste à France 24, ancienne correspondante à Téhéran. 

Abonnez-vous à ce podcast

>> Focus est un podcast d'actualité quotidien. Du lundi au vendredi, RTL prend un peu de temps, un peu de champ, pour mieux comprendre ce qui se passe autour de nous, mieux comprendre notre époque, grâce aux reporters, correspondants et experts de RTL.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.