1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. INVITÉ RTL - SNCF : "Les Français qui voyagent en train devraient avoir la carte avantage", conseille Alain Krakovitch
1 min de lecture

INVITÉ RTL - SNCF : "Les Français qui voyagent en train devraient avoir la carte avantage", conseille Alain Krakovitch

Le directeur de TGV Intercités, Alain Krakovitch, explique pourquoi les prix sont particulièrement élevés et comment payer moins cher les trajets.

Des agents de la SNCF et un TGV à Paris Gare de Lyon.
Des agents de la SNCF et un TGV à Paris Gare de Lyon.
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Nouveau weekend de grands départs dans les gares en pleine canicule
00:10:23
Nouveau weekend de grands départs dans les gares en pleine canicule
00:10:23
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier - édité par Lison Bourgeois

Invité au micro de RTL ce vendredi 15 juillet, le directeur de TGV Intercités fait le point sur le trafic de ses lignes avec l'arrivée d'un des week-ends les plus importants de l'année. Si l'été s'annonce bon, Alain Krakovitch rappelle que le mois de janvier a souffert des restrictions causées par le coronavirus. Les prix élevés sont alors justifiés pour l'invité de RTL.


"Je sais très bien ce que vous allez dire. Je sais le ressenti des clients, et en particulier les clients qui cherchent aujourd'hui des billets pour partir en vacances contrairement à ceux qui l'ont acheté il y a trois mois", détaille Alain Krakovitch.

Selon le directeur de TGV Intercités, il y a 3,5 millions de personnes qui ont acheté la carte avantage. "Eux, ils ont des prix qui sont plafonnés. Je rappelle que c'est juste 49 euros et que c'est remboursé dès le premier aller-retour. Donc moi je pense que tous les Français qui voyagent en train devraient avoir la carte avantage parce que ça fait que les prix sont plafonnés à 39, 59, 79 euros", argumente le directeur de TGV Intercités.

"Nous ne sommes pas naïfs et on sait bien qu'il y a des gens qui considèrent que c'est très cher. Et c'est vrai que si vous achetez votre billet au dernier moment c'est beaucoup plus cher", confie Alain Krakovitch. "Si on pratique des prix fixes, il n'y a plus du tout de petits prix. Et ça veut dire qu'il y a des gens qui ne peuvent plus voyager", justifie Alain Krakovitch. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/