1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. INVITÉS RTL - Affaire Buitoni : "Nestlé a tué deux enfants et ruiné la vie de plein d'autres", dénonce la mère d'une victime
2 min de lecture

INVITÉS RTL - Affaire Buitoni : "Nestlé a tué deux enfants et ruiné la vie de plein d'autres", dénonce la mère d'une victime

Ludivine et Théo, les parents de Kelig, décédé quelques semaines seulement après avoir mangé une pizza Buitoni, racontent pour la première fois le calvaire qu'ils ont vécu et le combat qu'ils mènent aujourd'hui.

Kelig, 2 ans et demi, est décédé quelques semaines après avoir mangé une pizza Buitoni.
Kelig, 2 ans et demi, est décédé quelques semaines après avoir mangé une pizza Buitoni.
Crédit : Ludivine et Théo Soavi, parents de Kelig pour RTL
Ludivine et Théo Soavi sont les invités d'Amandine Bégot
00:07:02
Ludivine et Théo Soavi sont les invités d'Amandine Bégot
00:07:02
Amandine Bégot - édité par William Vuillez

En mars dernier, après la découverte de bactéries E.coli dans la pâte d'une de ses pizzas, Buitoni a annoncé le retrait-rappel de l'ensemble des produits de la gamme Fraîch'Up. Au total, des dizaines d'enfants ont été contaminés et deux sont morts. Ludivine et Théo, les parents de Kelig, décédé quelques semaines seulement après avoir mangé une pizza Buitoni, étaient invités de RTL ce lundi 3 octobre. Ils racontent pour la première fois le calvaire qu'ils ont vécu et le combat qu'ils mènent aujourd'hui. 

"Quelques jours après (avoir mangé la pizza, ndlr), il a commencé à avoir des symptômes, principalement des diarrhées. Le diagnostic du CHU, la contamination au E.coli, a été posé dès le soir de son admission. Son état semblait s'améliorer, puis le 9 mars, quand il a quitté la réanimation pédiatrique, il était en train de faire une hémorragie cérébrale. Il est décédé le lendemain", raconte son père.

Les deux parents ont décidé de porter plainte, comme les parents de Nathan, autre enfant décédé, mais depuis, il n'y a eu aucune mise en examen. "On ne sait pas quoi faire, on a l'impression que tout le monde s'en fiche", confie la mère de Kelig en sanglots. "On se sent seuls, on est abandonné", dit son père Théo.

Le patron de Neslté a présenté des excuses dans la presse. "On aurait souhaité que Nestlé fasse preuve d'empathie envers les familles, reconnaisse sa responsabilité", explique Théo. "On espère que les choses vont bouger si on parle. Le fait que Nestlé ait tué deux enfants et ruiné la vie de plein d'autres petits enfants qui ne pourront peut-être plus jamais marcher ou parler et que des mois plus tard ils ne soient même pas mis en examen, c'est pas normal et c'est pas juste", martèle Ludivine.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.