1 min de lecture Téléphonie mobile

Internet : il regarde trop de films, son opérateur lui coupe sa connexion

Un étudiant vivant en Allemagne a été privé de connexion internet par son opérateur pour avoir trop consommé de giga-octets.

Un étudiant vivant en Allemagne a été privé de connexion internet par son opérateur pour avoir trop consommé de giga-octets.
Un étudiant vivant en Allemagne a été privé de connexion internet par son opérateur pour avoir trop consommé de giga-octets. Crédit : OLIVIER DOULIERY / AFP
Camille Guesdon
Camille Guesdon journaliste

Privé d'internet. Un étudiant suisse de 25 ans vivant en Allemagne, a consommé en un mois l'équivalent de 2.400 heures de musique ou de 100 heures de vidéo sur son forfait mobile.

Disposant d'un forfait illimité, le jeune homme a utilisé 211 giga-octets de données en appels, consultation de sites et visionnage de vidéos. Son opérateur téléphonique Salt Mobile, a estimé que c'était beaucoup trop.

Selon l'édition suisse de 20 Minutes, l'entreprise suisse a décidé de couper la connexion de ce client. Ce qui lui pose problème, c'est que le jeune homme avait pour habitude d'utiliser sa connexion en roaming, c'est-à-dire via un autre réseau mobile, étant donné qu'il vit dans un autre pays que la Suisse. "Nos contrats sont clairs à ce propos. Les clients illimités doivent respecter une utilisation normale du service, en particulier en roaming", a précisé Viola Lebel, la porte-parole de Salt Mobile.

Les utilisateurs trop gourmands en données peuvent donc avoir des restrictions. "Si nous n'agissons pas, nous devrons augmenter les prix pour tous les clients, ce que nous voulons bien sûr éviter", a ajouté la porte-parole.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Téléphonie mobile Internet Forfait
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants