1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. INFO RTL - Coronavirus : la CPAM lance un simulateur pour savoir quand faire sa dose de rappel
1 min de lecture

INFO RTL - Coronavirus : la CPAM lance un simulateur pour savoir quand faire sa dose de rappel

L'Assurance maladie a dévoilé son nouveau simulateur permettant de définir sa date d'éligibilité au rappel vaccinal et la date d'expiration du passe sanitaire.

Un vaccin anti-Covid Pfizer (illustration)
Un vaccin anti-Covid Pfizer (illustration)
Crédit : Patrick T. FALLON / AFP
INFO RTL - Coronavirus : la CPAM lance un simulateur pour trouver sa dose de rappel
01:43
INFO RTL - Coronavirus : la CPAM lance un simulateur pour trouver sa dose de rappel
01:43
Odile Pouget - édité par Nicolas Barreiro

Près d'une semaine après l'ouverture de la troisième à tous les adultes, il reste encore bien compliqué de décrocher un rendez-vous. Même si Olivier Véran promet une amélioration dans les prochains jours, trouver un créneau peut s'avérer être un véritable casse-tête. Mais certains peuvent également être perdus sur la date à laquelle ils peuvent faire leur dose de rappel. Alors, pour vous aider, l'Assurance maladie lance un simulateur en ligne, que RTL vous dévoile en avant-première.

Il suffit d'aller sur ameli.fr,  de cliquer sur "rappel vaccin Covid" et là vous répondez à quelques questions très simples. "Quel est votre âge ? Quel vaccin avez-vous utilisé et à quelle date ?", détaille Thomas Fatôme, directeur de la CNAM. "À partir de là, on peut calculer la date d'éligibilité du rappel puis la date à laquelle votre passe sanitaire va être désactivé si vous ne faites pas ce rappel".

Ensuite, pour trouver un rendez-vous, on peut dire que cela se bouscule au portillon. Mercredi, 582.000 rendez-vous ont été pris sur la plateforme Doctolib. En ville, les professionnels de santé ont commandé 2,7 millions de doses pour la seule journée de lundi. Celles-ci sont réceptionnées à partir de ce jeudi, alors n'hésitez pas à passer chez votre pharmacien.

Renseignez-vous auprès de votre médecin traitant, des sages-femmes, des infirmières, des laboratoires d'analyses médicales, sans oublier la médecine du travail. Les centres sont aussi mobilisés avec davantage de lignes de vaccination. L'ouverture de 300 centres supplémentaires est prévue dans les jours qui viennent.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/