2 min de lecture Info

Indre-et-Loire : la vie des pêcheurs professionnels en eau douce

En France, ils ne sont que 400 pêcheurs professionnels en eau douce, dont 180 sur la Loire.

Micro générique Switch 245x300 Vous êtes comme ça La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Indre-et-Loire : la vie des pêcheurs professionnels en eau douce Crédit Image : Christian Panvert/RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Christian Panvert édité par Jérémy Billault

Les pécheurs professionnels d’eau douce sont rares en France. Ils ne sont que 400, dont 180 exercent sur la Loire. Thierry Bouvet fait partie des quatre pêcheurs du département d'Indre-et-Loire. Il est installé entre Tours et Amboise. Cet ancien géographe est tombé amoureux de la Loire. Il se considère comme un paysan du fleuve dans lequel il prélève son salaire.


"Il y a les poissons migrateurs, les poissons sédentaires", détaille le pêcheur. "La carpe, la reine du fleuve, le barbot, poisson oublié auquel on a préféré le brochet... La philosophie des pêcheurs professionnels, c'est de pêcher les ressources abondantes".


Plusieurs fois par semaine, il pose ses filets qu’il vient relever tôt le matin, remontant le fleuve sur une courte du fleuve. Avec son bateau en acier de 6 mètres, il file sur l’eau en prenant garde de ne pas s’envaser car la sécheresse gagne du terrain tous les ans. "À cette époque il devrait y avoir un bon mètre d'eau et on est à moins de 50 cm", explique Thierry Bouvet.

Des produits transformés vendus dans une Amap

Il accoste avec beaucoup de précaution, à contre-courant, pour sortir du fleuve le premier filet dans lequel il trouve un mulet, "poisson migrateur qui fait le lien entre les deux milieux de l'océan et du fleuve".

Thierry Bouvet; l'un des rares pêcheurs professionnel en eau douce Crédits : Christian Panvert/RTL |
4 >
Thierry Bouvet; l'un des rares pêcheurs professionnel en eau douce Crédits : Christian Panvert/RTL |
Thierry Bouvet; l'un des rares pêcheurs professionnel en eau douce Crédits : Christian Panvert/RTL |
Thierry Bouvet; l'un des rares pêcheurs professionnel en eau douce Crédits : Christian Panvert/RTL |
Thierry Bouvet; l'un des rares pêcheurs professionnel en eau douce Crédits : Christian Panvert/RTL |
1/1
À lire aussi
faits divers
Indre-et-Loire : deux agents des impôts mis en examen dans une affaire de corruption

La deuxième prise est plus sportive, un beau brochet. "Sur une année j'en prends une dizaine comme ça". Tous les poissons sont ensuite transformés à Montlouis-sur Loire. Dans cet atelier, il découpe les poissons, les laisse une nuit dans une chambre froide. Le lendemain, il les sale à la volée. Avant de les mettre à fumer au bois de hêtre. Dans le fumoir, des silures mais aussi des carpes. 
 
Il vend également ses produits dans une AMAP, une Association pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne. Il propose des acras, des Rillettes et un produit extrêmement rare : le Garum qu’il fabrique avec les restes, "une sauce de poisson" qui nécessite un an de macération. Un élixir de Loire, associé au goût de l’umami, la fameuse "cinquième saveur" qui sublime tous les plats et pas seulement ceux à base de poisson.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Info Reportage Pêche
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants