1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Independence Day : que s’est-il passé le 4 juillet 1776 aux États-Unis ?
3 min de lecture

Independence Day : que s’est-il passé le 4 juillet 1776 aux États-Unis ?

Le 4 juillet c'est le jour de "l'Indepedence Day" aux États-Unis. Mais que s'est-il passé en 1976 ?

Un drapeau américain (Illustration)
Un drapeau américain (Illustration)
Crédit : AFP / Archives, MANDEL NGAN
Que célèbrent les Américains le 4 juillet ?
04:26
Jean-Baptiste Giraud - édité par Marie Gingault

Aujourd'hui nous sommes le 4 juillet, jour de la fête de l'Indépendance aux États-Unis. Mais savez-vous précisément ce qu'il s’est passé le 4 juillet 1776 ? Trois propositions : 

1. Le 4 juillet 1776, le général anglais Cornwallis est assiégé par les insurgés américains dans la ville côtière de Yorktown, pendant que la marine française envoyée par Louis XVI pylône les fortifications, après avoir coulé la flotte anglaise. Cornwallis capitule à la nuit tombée : c’est la fin de la guerre d’Indépendance. 

2. Le 4 juillet 1776, George Washington devient le premier président des États-Unis libres . C’est en son hommage que la capitale du pays va porter son nom quelques années plus tard. 

3. Le 4 juillet 1776, les représentants des 13 colonies anglaises d’Amérique votent la déclaration d’indépendance, par laquelle ils ne reconnaissent plus l’autorité du roi Georges, avec la phrase désormais célèbre "no taxation without representation".
 
La bonne réponse est la réponse 3 ! En effet, Cornwallis n’est pas assiégé à Yorktown en 1776, mais en 1781 ! Après cinq années de guerre fratricide. Quant à George Washington, c’est le 30 avril 1789 qu’il devient premier président des États-Unis. Ainsi, le 4 juillet, autrement appelé "Independance Day", ne célèbre pas une bataille, une victoire, mais bel et bien le vote de la déclaration d’indépendance par les représentants des colonies réunies à Philadelphie. 

Une date pas totalement juste

À lire aussi

Dans la réalité, beaucoup estiment que le choix de la date du 4 juillet est arbitraire, car dès le 4 juin 1776, les représentants des colons votent déjà une motion approuvant le principe d’indépendance de ces colonies vis-à-vis du Royaume-Uni. Une autre déclaration d’indépendance est votée le 2 juillet, à l’unanimité, mais dans le plus grand secret. 

Ce qui est célébré le 4 juillet, en réalité, c’est le vote d’un texte plus élaboré que les précédents, un texte qui a été rédigé pendant de longues heures par quelques colons, dont le plus célèbre d’entre eux deviendra le 3e président des États-Unis, le 2e vice-président des États-Unis, et le premier secrétaire d’État : Thomas Jefferson. 

Jefferson qui n’est pas un inconnu pour nous Français, puisqu'il fut aussi ambassadeur des États-Unis en France, de 1785 à 1789, et bien plus tard, c’est lui qui achètera la Louisiane à la France auprès de l’empereur Napoléon !

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/