1 min de lecture Animaux

La SPA veut en finir avec la vente d'animaux dans les animaleries et sur internet

La SPA souhaite "l’interdiction de la vente d’animaux par un tiers et un contrôle très strict des annonces diffusées sur des sites généralistes", facteurs importants des abandons.

Un chat dans un refuge de la SPA (illustration).
Un chat dans un refuge de la SPA (illustration). Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
William Vuillez
William Vuillez
Journaliste RTL

Depuis la fin du confinement, de plus en plus d'abandons d'animaux ont été constatés. La Société protectrice des animaux veut stopper ce problème "à la racine" et mettre fin à la vente d'animaux en animalerie et sur internet. La SPA a lancé une pétition avec le hashtag #StopAnimalObjet. 

"La vente d’animaux en ligne et dans les animaleries incite à l’achat compulsif qui a tous les risques de se solder par un abandon", écrit la Société sur son site, précisant que "chaque année, 100.000 animaux sont abandonnés et 46.000 d’entre eux sont recueillis par la SPA". "La plupart de ces animaux considérés comme une vulgaire marchandise sont issus d’élevages illégaux et subissent des privations et des maltraitances qui menacent leur santé, leur développement et trop souvent les condamnent", écrit encore la SPA.

>
#StopAnimalObjet : mettons un terme au marché de la souffrance animale !

En plus de cette pétition, la Société protectrice des animaux a fait plusieurs posts de sensibilisation sur ses réseaux sociaux, dont une vidéo sur Youtube, avec une image forte, celle d'un chiot à l'intérieur d'un distributeur de boissons. "La Belgique, la Grande Bretagne, la Californie ou encore l’État de New-York ont déjà fortement restreint, voire interdit, la vente d’animaux de compagnie dans les animaleries. Exigeons que la France suive ces exemples.", écrit encore la SPA qui réclame "l’interdiction de la vente d’animaux par un tiers et un contrôle très strict des annonces diffusées sur des sites généralistes".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux SPA Société
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants