2 min de lecture Société

Hélène de Fougerolles sur sa fille autiste : "on m'a souvent dit que c'était de ma faute"

Il y a des parcours qui valent la peine d'être racontés. Celui d'Hélène de Fougerolles en est le parfait exemple. Le parcours d'une mère, confrontée à l'autisme de sa fille, Shana...

Flavie Flament On est fait pour s'entendre Flavie Flament iTunes RSS
>
Grand entretien : Hélène de Fougerolles, le parcours d'une mère face à l'autisme de sa fille (PAD) Crédit Image : © Patrick Bernard / BESTIMAGE | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Thibaud Chaboche

Beaucoup la connaissent dans son rôle d'actrice, pour ses films comme Balthazar ou Incontrôlables, mais peu connaissent Hélène de Fougerolles dans son rôle de mère. Un rôle, si particulier, puisque sa fille, Shana, est atteinte d'autisme. Un combat, mené depuis près de 18 ans, d'abord sur elle-même : "j'ai dû avant tout changer mon regard, voir enfin ma fille comme elle est, et non pas comme je voulais qu'elle soit". 

Pour raconter son parcours de mère, Hélène de Fougerolles sort un livre, T'inquiète pas, maman, ça va aller, en référence à une phrase que lui a dit, un jour, Shana. "Il m'a fait grandir, et je réalise que, quand je regarde Shana, c'est une jeune fille formidable, qui a toujours gardé le sourire", confie l'actrice. 

Pourtant, rien ne fut simple pour elle et sa fille. Longtemps dans le déni, Hélène de Fougerolles a passé des journées à l'hôpital pour tenter de déceler et de comprendre certaines attitudes de sa fille. "J'ai eu du mal à comprendre qu'il y avait un trouble. Pour moi, tout semblait normal. Mais en réalité, il n'y a aucun problème avec Shana, elle est simplement différente".

"Pendant un temps, j'ai cru que tout était de ma faute"

Mais bien avant de tout comprendre et pouvoir envisager l'avenir, Hélène de Fougerolles a dû, elle-même, combattre un mal-être. Un mal-être renforcé par les jugements de certaines personnes compétentes. "On me faisait comprendre que c'était de ma faute, que les origines de l'autisme venaient d'une carence maternelle, témoigne-t-elle. On me disait que le fait d'être trop maternelle aggravait son cas". 

À lire aussi
maman
Les infos de 7h30 - Paris : deux policiers jugés pour avoir filmé la mort de Louis, empalé en 2018

S'ajoutait alors parfois une haine contre Shana. "Je lui en ai voulu d'être comme elle est, réagit-elle. J'étais un peu seule contre tous car, même mes proches commençaient à douter de moi". Et si depuis, Hélène de Fougerolles a bien compris que son rôle de mère ne nuisait en rien à Shana, elle admet "être encore trop protectrice" et avoir du mal à la mettre en difficulté. "Je lui beurre toujours ses tartines, car sinon il y en a partout" rigole-t-elle. 

Aujourd'hui, Hélène de Fougerolles continue de se battre, mais dans la tendresse, toujours. Non sans assumer ses comportements, ses humeurs et ses excès auprès de sa fille, mais en tirant tout le positif possible d'une pareille aventure : "J'ai trop longtemps été ma pire ennemie. Maintenant, je réalise toute la chance que j'ai de vivre ça avec elle". 

Venez témoigner

Vous souhaitez témoigner par écrit, intervenir dans l'émission ou proposer des sujets ? Envoyez-nous un mail à l'adresse suivante : onestfaitpoursentendre@rtl.fr (ici) ou contactez-nous en message privé sur nos réseaux sociaux : Facebook et Twitter !


"On est fait pour s'entendre", le magazine qui vous ressemble et vous rassemble, de 14h30 à 15h30, en direct sur RTL.

Invités

-  Hélène de Fougerolles, actrice, auteur de '' T'inquiète pas, maman, ça va aller'' chez Fayard.

T'inquiète pas, maman, ça va aller
T'inquiète pas, maman, ça va aller
L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Société Flavie Flament On est fait pour s'entendre
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants