1 min de lecture Santé

Hautes-Alpes : du gaz radioactif détecté dans une école maternelle

Des relevés effectués dans une école maternelle a révélé des taux de gaz radon trois fois supérieurs à ce qui est autorisé.

Des cartables accrochés dans un couloir d'école (photo d'illustration).
Des cartables accrochés dans un couloir d'école (photo d'illustration). Crédit : Mychele Daniau - AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Trois fois le taux autorisé. Une école maternelle de Saint-Chaffrey, dans les Hautes-Alpes, a dû condamner son premier étage après la détection de taux trop élevés de gaz radon, un gaz radioactif naturel provenant du granit, très présent dans de nombreux départements français. Les relevés effectués ont permis de révéler des taux de 1.223 becquerels de gaz radon, au lieu des 400 par m3 autorisés, rapporte le Dauphiné Libéré

Trente et un départements, classés au maximum des risques liés au radon, sont dans l'obligation de procéder à des tests tous les dix ans pour détecter la présence de gaz radioactif dans les lieux publics, note 20minutes.fr. Ces tests avaient déjà été effectués dans l'école de Saint-Chaffrey à l'hiver 2015/2016.

À l'époque, un taux de 900 becquerels avait été relevé. Sur les conseils de l'Éducation nationale, l'établissement avait réalisé une "aération quotidienne" et une "isolation des joints au sol", pour réduire ce taux. Mais un nouveau test, réalisé, l'hiver dernier, a montré que le taux avait augmenté, passant de 900 becquerels à 1.223.

Des travaux doivent être engagés

"Les conclusions ont été rendues à la fin du mois d’août et la commune doit engager des travaux pour colmater les infiltrations", affirme à 20minutes.fr Sophie Avy du service santé et environnement de l’Agence régionale de santé (ARS).

À lire aussi
Changement d'heure : quels appareils doivent être réglés dimanche 31 mars ? changement d'heure
Changement d'heure : quels sont les appareils à mettre à jour manuellement ?

L’Éducation nationale, responsable de la sécurité des enfants et du personnel, a d'ores et déjà décidé de condamner tout le premier étage de l’école. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé École Hautes-Alpes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants