1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Harcèlement #Anti2010 : comment réagir si votre enfant en est victime ?
2 min de lecture

Harcèlement #Anti2010 : comment réagir si votre enfant en est victime ?

Face au harcèlement scolaire, s'il est fortement déconseillé d'agir seul, plusieurs dispositifs ont été mis en place pour tenter de régler cette problématique.

Harcèlement anti2010 : comment réagir si votre enfant en est victime ?
Harcèlement anti2010 : comment réagir si votre enfant en est victime ?
Crédit : stray_cat / GETTY
Florine Boukhelifa

Depuis plusieurs semaines, sur les réseaux sociaux, le hashtag #Anti2010 appelle au harcèlement des élèves de 6e. Face à ce phénomène, certains parents, s'ils sont mis au courant par leurs enfants ou se rendent compte de l'existence d'un problème, peuvent se sentir démunis et ne pas savoir comment agir. Et pourtant, des solutions d'accompagnement existent pour sortir de ce cercle vicieux.

La confiance et l'écoute sont ainsi les premiers piliers pour venir à bout de ce problème. Dire "je te crois" à un enfant victime ou témoin de harcèlement scolaire est important, préconise Nora Tirane Fraisse. Invitée de RTL, la maman de Marion, qui s’est suicidée après avoir été harcelée au collège, conseille également de convenir, dès le plus jeune âge d'un enfant, d'un adulte de confiance et de référence auquel celui-ci pourra librement se livrer et pourra agir si les faits sont avérés.

Prévenir le personnel encadrant est aussi important pour qu'il puisse agir au sein même de l'établissement scolaire. Les parents peuvent ainsi prendre rendez-vous avec la direction pour lui faire part de la situation, notamment armés de la fiche de repérage sur laquelle ils auront pu noter tous les éléments inquiétants.

Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a également demandé aux principaux des collèges du territoire l'entrée en vigueur "aussi rapide que possible" du programme de lutte contre le harcèlement 3pHARe3, avec des équipes mobilisées autour du conseiller principal d'éducation (CPE) et des ambassadeurs parmi les élèves.

Le 3018 ou 3020 pour dénoncer le harcèlement

À lire aussi

Si certains parents hésitent à contacter l'établissement dans lequel est scolarisé leur enfant, il existe également des plateformes téléphoniques pour dénoncer les cas de harcèlement scolaire. Le 30 18 est ainsi dédié au harcèlement, tandis que le 30 20 est lui réservé au cyberharcèlement

En revanche, il est déconseillé d'agir soi-même pour régler le problème, notamment en contactant l'auteur des faits ou sa famille. En cas d'urgence, les parents peuvent également prendre contact avec les forces de l'ordre pour porter plainte. Le harcèlement scolaire est en effet puni par la loi. Les auteurs de ces faits âgés de plus de 13 ans risquent ainsi une peine jusqu'à 18 mois de prison et jusqu'à 7.500 d'amende. Les auteurs de moins de 13 ans encourent quant à eux des sanctions à travers des dispositifs spécifiques.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/