1 min de lecture Grippe

Grippe : "Les personnels sont usés", déplore le chef des urgences d'un hôpital parisien

INVITÉ RTL - Philippe Juvin, directeur du service des urgences de l'hôpital Georges-Pompidou déplore l'attentisme de Marisol Touraine, face à une épidémie de grippe qui sévit depuis près d'un mois.

Christelle Rebière L'invité de RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Grippe : "Les personnels sont usés", déplore le chef des urgences d'un hôpital parisien Crédit Image : DENIS CHARLET / AFP | Crédit Média : RTLNET | Date :
La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot et Christelle Rebière

Face à l'ampleur de l'épidémie de grippe qui sévit en France, Marisol Touraine a appelé mercredi 11 décembre à reporter les opérations non urgentes afin de désengorger des services hospitaliers saturés. Une annonce qui intervient trop tardivement, selon le directeur du service des urgences de l'hôpital Georges-Pompidou. "Cela fait quatre semaines que nous sommes sous l'eau", se désole Philippe Juvin, qui rappelle que les hôpitaux n'ont pas attendu les mesures de la ministre pour prendre leurs dispositions.

Le député européen fustige ainsi l'attentisme de Marisol Touraine face à une situation qui se répète chaque année. Selon lui, l'épidémie n'est pas plus virulente que par le passé, "elle est simplement plus précoce". Seule difficulté qui se présente à un personnel hospitalier "particulièrement usé" : la présence de deux fois plus de patients âgés et dans un état grave.

52 décès depuis le 1er novembre

Benoît Vallet, qui pilote la direction générale de la santé du ministère de la Santé souhaite également "réfléchir" à rendre obligatoire le vaccin contre la grippe pour les soignants. "Pourquoi pas", convient Philippe Juvin, mais cela "ne changera pas fondamentalement les choses". Il sera préférable, selon lui, "d'apprendre aux Français jeunes et en bonne santé (...) d'appeler d'abord leur médecin traitant" avant de se rendre aux urgences lorsqu'ils ont la grippe.

À lire aussi
L'ehpad "Les Ombrages" à La Chapelle-Saint-Mesmin dans le Loiret Loiret
Grippe mortelle dans un Ehpad : le fils d'une victime réclame 100.000 euros

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a averti que le bilan de l'épidémie de grippe serait "probablement lourd, puisque le nombre de personnes malades est particulièrement important", tout en assurant que le système hospitalier répondrait présent. Depuis le 1er novembre 627 personnes ont été admises en réanimation pour des cas graves de grippe, parmi lesquelles 52 sont mortes selon Santé Publique France, qui précise que la majorité des personnes décédées (85%) étaient âgées de 65 ans ou plus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grippe Santé Hôpitaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786684924
Grippe : "Les personnels sont usés", déplore le chef des urgences d'un hôpital parisien
Grippe : "Les personnels sont usés", déplore le chef des urgences d'un hôpital parisien
INVITÉ RTL - Philippe Juvin, directeur du service des urgences de l'hôpital Georges-Pompidou déplore l'attentisme de Marisol Touraine, face à une épidémie de grippe qui sévit depuis près d'un mois.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/grippe-les-personnels-sont-uses-deplore-le-chef-des-urgences-d-un-hopital-parisien-7786684924
2017-01-11 13:56:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/SS3SXRqOAasJMZTkcKl2zQ/330v220-2/online/image/2015/1109/7780438243_un-vaccin-contre-la-grippe-a-l-institut-pasteur-a-lille-illustration.jpg