1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Grève des médecins : comment se faire soigner pendant le mouvement ?
2 min de lecture

Grève des médecins : comment se faire soigner pendant le mouvement ?

Pour protester contre le projet de loi santé et le tiers payant généralisé, médecins, dentistes ou encore infirmiers libéraux sont appelés à faire grève ce vendredi.

Tiers Payant : les médecins maintiennent la pression sur Marisol Tourraine
Tiers Payant : les médecins maintiennent la pression sur Marisol Tourraine
Crédit : FRED TANNEAU / AFP
Marine Cluet & AFP

À l'appel des cinq syndicats de médecins libéraux (CSMF, MG France, FMF, SML, Bloc), médecins, dentistes ou encore infirmiers libéraux sont appelés ce vendredi 13 novembre au "blocage sanitaire", avant le retour du projet de loi santé en deuxième lecture à l'Assemblée nationale lundi. Une nouvelle charge contre le tiers payant généralisé, déjà baptisée "Black Friday", qui promet d'être très suivie assure le président de CSMF Jean-Paul Ortiz.

Face à la menace d'une grosse grève, Marisol Touraine ne faiblit pas. "Je maintiens le tiers payant généralisé, cette loi suit son parcours" a-t-elle affirmé ce vendredi sur BFMTV. "Le tiers payant généralisé est une mesure de justice", a maintenu la ministre de la Santé. "C'est une mesure de simplification aussi, c'est moins de paperasse".

Les chirurgiens également mobilisés

Des rassemblements ou des opérations escargot seront organisés à Paris et en région, avant une manifestation lundi à proximité de l'Assemblée nationale. Afin de torpiller la généralisation du tiers payant, les instances les plus radicales, comme le Bloc ou l'association UFML, appellent d'ores et déjà à un arrêt d'activité de "plusieurs jours".

De nombreux cabinets seront fermés. Conséquence de la mobilisation des chirurgiens, des opérations seront déprogrammées dans les établissements privés, tandis que les urgences pourront être transférées vers l'hôpital public. Des grèves des gardes sont également à prévoir ce week-end et au-delà.

À écouter aussi

"Toutes les dispositions nécessaires" ont été prises "pour que chaque patient puisse être pris en charge dans de bonnes conditions", assure de son côté le ministère de la Santé, les agences régionales de santé pouvant réquisitionner des praticiens. Mais comment faire concrètement pour se soigner ?

Ne pas se ruer aux urgences

"Pas d'inquiétudes à avoir, mais la patience est requise" assure Odile Pouget, la spécialiste santé de RTL. Les salles d'attentes des médecins généralistes qui ne font pas grève risquent en effet d'être bondées. Afin d'être sûrs d'avoir un rendez-vous sans pour autant se retrouver devant une porte close, Doctolib.fr peut être la solution. Cette plateforme de prise de rendez-vous en ligne lancée en 2013 et présente dans 15 grandes villes de France avait enregistré 40% de visites supplémentaires lors de la grève de mars dernier révèle BFMTV.

Dans 20 MinutesJean-Paul Ortiz, explique qu'il ne faut "surtout pas se précipiter aux urgences hospitalières", qui risqueraient d'être "embouteillées", sauf en cas de problème qui semblerait grave. Il préconise de "contacter les services de régulation d’urgence", comme le 15. Odile Pouget conseille également d'appeler le numéro de permanence des soins, précisant qu'il en existe un par département. Se tourner vers SOS Médecins ne servira en revanche à rien, puisque ces derniers ont rejoint depuis peu la fronde. 

Se rendre à la pharmacie, pour se faire renseigner par un pharmacien, peut également être une alternative. L'automédication peut-être dangereuse alerte sur BFMTV Éric Myon, le secrétaire général de l'Union nationale des pharmacies de France. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/