2 min de lecture Santé

Greffée du cœur, une fillette de 3 ans a vécu une rentrée des classes inespérée

Chloé, 3 ans et demi avait été greffée du cœur en janvier dernier à l'hôpital Necker. Ce mercredi elle a fait sa rentrée des classes en maternelle.

>
Greffée du cœur, une fillette de 3 ans a vécu une rentrée des classes inespérée Crédit Média : Frédéric Veille / RTL | Durée : | Date :
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

"Notre fille est une miraculée". Ces mots sont ceux de Sabrina, la mère de Chloé, qui, mercredi 3 septembre, a accompagné son petit bout de chou pour sa première journée d’école en maternelle. "Nous étions stressés, mais tout s’est bien passé et Chloé a trouvé ça génial", reprend-t-elle en rangeant le petit cartable rose "Minnie" de sa fille.

Chloé est une petite fille aujourd’hui âgée de 3 ans et demi, vivant à Tourville-la-Rivière en Seine-Maritime. En janvier dernier, atteinte d’une maladie cardiaque rare, elle a pu être greffée du cœur grâce à un don d’organe que ses parents avaient attendu pendant des mois. La greffe, avec le cœur d’un enfant du même âge, avait été effectuée à l’hôpital Necker de Paris dans la nuit du 2 au 3 janvier. Depuis le 16 septembre 2014, Chloé vivait reliée à un cœur artificiel et sous assistance respiratoire.

L’occasion pour nous de lancer un message porteur d’espoir

Partager la citation

"Si nous n’avions pas eu ce don du ciel, aujourd’hui notre fille ne serait plus là, nous en sommes conscients", reprend Sabrina. "Alors aujourd’hui nous goûtons à la vie et à toutes phases de reconstruction de Chloé. Et cette rentrée des classes en est une car elle va pouvoir vivre comme une petite fille de son âge". Malgré tout Chloé ne fréquentera l’école qu’en matinée, les médecins mais aussi ses parents préférant cette phase de réadaptation plus compatible avec son suivi médical quotidien et ses nombreux rendez-vous auprès des spécialistes parisiens de l’hôpital Necker.

Alexandre et Sabrina, qui savent parfaitement que rien est gagné pour l’avenir de leur fille, avaient ému la France l’an passé lorsqu’ils avaient lancé un appel pour recevoir un cœur pour leur fille. "Aujourd’hui quand nous regardons Chloé rire, courir dans le jardin et maintenant aller à l’école c’est aussi l’occasion pour nous de lancer un message porteur d’espoir pour tous les malades en attente d’une greffe", conclut Alexandre.

Plus de 16.000 patients en attente d'un don d'organes

À lire aussi
Changement d'heure : quels appareils doivent être réglés dimanche 31 mars ? changement d'heure
Changement d'heure : quels sont les appareils à mettre à jour manuellement ?

Selon la Fédération des associations pour le don d’organes et de tissus humains, plus de 16.000 patients sont en attente, chaque année, d’un don d’organes. Mais seulement un tiers d’entre eux en recevra un effectivement. En 2013, les délais moyens d’attente d’une greffe étaient de 3 mois pour les enfants de 0 à 2 ans - la petite Chloé étant dans la moyenne - et de 7 mois pour les 3 à 5 ans. Sur un total de 870 malades (adultes et enfants) en attente d’une greffe, 37 avaient moins de 18 ans et 18 avaient 5 ans ou moins. Il y a eu 19% de décès parmi les mineurs de moins de 18 ans et 71% d’entre eux étaient des enfants de 5 ans ou moins.

Le cas de la petite Chloé avait suscité un grand élan de soutien dans la région de Rouen et au-delà. Des fonds avaient été collectés pour aider ses parents à vivre à Paris, auprès d’elle.

Chloé, 3 ans et demi, a fait sa rentrée après avoir été greffée du cœur en janvier 2015 à l'hôpital Necker
Chloé, 3 ans et demi, a fait sa rentrée après avoir été greffée du cœur en janvier 2015 à l'hôpital Necker Crédit : Fréderic Veille / RTL
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Greffe Enfants
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants