2 min de lecture Manifestations

"Gilets jaunes" : des ronds-points évacués dans plusieurs régions

Des ronds-points, occupés depuis des semaines par des "gilets jaunes" qui y avaient construit des cabanes en bois pour dormir ou se restaurer, ont été évacués mardi par les forces de l'ordre dans plusieurs régions.

"Gilets jaunes" : des ronds-points évacués dans plusieurs régions
"Gilets jaunes" : des ronds-points évacués dans plusieurs régions Crédit : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Martin Planques
Martin Planques et AFP

Les évacuations de ronds-points et d'axes routiers vont se "poursuivre", avait prévenu lundi le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, en mettant en avant les "huit morts" survenus depuis le début du mouvement.

Depuis, des ronds-points, occupés depuis des semaines par des "gilets jaunes" qui y avaient construit des cabanes en bois pour dormir ou se restaurer, ont été évacués par les forces de l'ordre dans plusieurs régions. Selon des sources policières, les évacuations se font "au cas par cas" et "à l'appréciation des préfets".

Dans le Gard, par exemple, où la mobilisation est forte depuis le début du mouvement, les ronds-points évacués sont immédiatement réoccupés par des "gilets jaunes", en particulier à Alès, où la rocade est régulièrement bloquée. Même détermination à Samazan (Lot-et-Garonne) : un campement de "gilets jaunes" à un rond-point situé près de l'A62 a été démonté par les gendarmes, mais les manifestants comptent revenir.

À lire aussi
Les LBD ont occasionné des blessures à de nombreux manifestants sécurité
"Gilets jaunes" : les policiers qui utilisent des LBD seront équipés de caméras-piétons samedi

Prêts à passer Noël sur les ronds-points

En Gironde trois ronds-points, devenus des lieux importants de mobilisation depuis le début de la crise, ont été évacués tandis que les "gilets jaunes" ont quitté d'eux-mêmes d'autres ronds-points après négociation et "dans le calme", selon la préfecture. En Normandie, trois ronds-points autour de Rouen ont été évacués, dont l'un deux fois dans la journée car il s'était reformé. 

Dans le Haut-Rhin, les "gilets jaunes" ont été appelés à démonter leurs installations "en dur" avant verbalisation d'ici mardi soir ou mercredi matin tandis qu'à Calais, les trois principaux barrages établis sur les ronds-points stratégiques, fréquentés par les camions en partance pour l'Angleterre, ont été dégagés dans le calme mardi soir. En colère et pour protester contre ces démantèlements, des "gilets jaunes" ont décidé d'entamer des blocages sur l'A16 entre Boulogne-sur-Mer et Calais.

À Tours, les "gilets jaunes", reçus à la préfecture, se sont engagés à lever leur point de rassemblement le 26 décembre, a annoncé un responsable du mouvement. Dans les Côtes-d'Armor, plusieurs évacuations ont eu lieu, notamment à Saint-Brieuc. Des "gilets jaunes" présent sur place, se disent prêt à passer Noël sur un rond-point.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Gilets jaunes Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795972619
"Gilets jaunes" : des ronds-points évacués dans plusieurs régions
"Gilets jaunes" : des ronds-points évacués dans plusieurs régions
Des ronds-points, occupés depuis des semaines par des "gilets jaunes" qui y avaient construit des cabanes en bois pour dormir ou se restaurer, ont été évacués mardi par les forces de l'ordre dans plusieurs régions.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/gilets-jaunes-des-ronds-points-evacues-dans-plusieurs-regions-7795972619
2018-12-18 22:32:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/pwr4b7iOslEz_AYQBvcbmw/330v220-2/online/image/2018/1218/7795972772_000-1bo6pj.jpg