1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Fin de la vente des véhicules thermiques en 2035 : y'a-t-il des exceptions ?
1 min de lecture

Fin de la vente des véhicules thermiques en 2035 : y'a-t-il des exceptions ?

Certaines marques de voitures de luxe pourraient être exemptées de l'interdiction de vendre des véhicules neufs à essence ou diesel.

Un homme conduisant une Bugatti Chiron (illustration).
Un homme conduisant une Bugatti Chiron (illustration).
Crédit : PATRICK HERTZOG / AFP
William Vuillez & AFP

C'est une mesure qui fait énormément parler depuis 48 heures. Ce mercredi 8 juin, le Parlement européen a voté la fin des ventes de voitures neuves qui fonctionnent à l'essence, au diesel ou celles qui sont hybrides à partir de 2035. Aucune voiture neuve de ce type ne sera vendue chez un concessionnaire présent dans l'un des pays membres de l'Union européenne à partir de cette date. Mais y'aura-t-il des exceptions ? 

Pour commencer, rappelons que les véhicules à essence et diesel pourront quoiqu'il arrive toujours rouler dans l'UE après 2035. La loi concerne seulement la vente de véhicules neufs. De plus, certaines marques pourraient bien contourner la mesure. Le texte approuvé ce mercredi 8 juin, prévoit que les véhicules de luxe (entre 1.000 et 10.000 voitures particulières immatriculées par an) bénéficient d'une dérogation leur permettant d'être équipés d'un moteur thermique jusqu'en 2036.

Cet amendement a été baptisé "amendement Ferrari" car il a été défendu majoritairement par des Italiens et concerne forcément des marques de luxe italiennes comme Ferrari ou Lamborghini, mais également Maserati ou Aston Martin. Ces marques auraient alors une année supplémentaire pour arrêter la vente de voitures thermiques. 

Certaines marques sont-elles totalement exemptées ?

Selon cet amendement, cette dérogation serait aussi accordée aux véhicules utilitaires légers vendus entre 1.000 et 22.000 exemplaires. Autre exception encore, les constructeurs qui représentent moins de 1.000 véhicules neufs immatriculés au cours d’une année civile seraient eux totalement exemptés de cette mesure, sans date limite. Cela concerne des marques encore plus luxueuses, comme Bugatti par exemple. Tout cela reste au conditionnel car les États membres de l'UE se prononceront sur cet amendement le 28 juin prochain.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire