1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Fillon propose une réforme du baccalauréat, avec quatre épreuves seulement
2 min de lecture

Fillon propose une réforme du baccalauréat, avec quatre épreuves seulement

L'ancien Premier ministre plaide pour un "niveau d'exigence accru", face au fort taux d'échec des étudiants en 1ère année d'université, insistant notamment sur l'importance de la lecture.

François Fillon veut un baccalauréat à 4 épreuves
François Fillon veut un baccalauréat à 4 épreuves
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Alors que le niveau d'orthographe des Français baisse d'année en année, comme le rapporte le Projet Voltaire, François Fillon suggère une réforme drastique. Le candidat à la primaire de la droite et du centre pour 2017, propose de modifier le baccalauréat, qui ne porterait plus que sur quatre épreuves, mais "avec un niveau d'exigence accru", dans une "Lettre aux enseignants", postée jeudi 11 juin sur son blog.

"Si nous voulons arrêter l’échec de plus de la moitié des étudiants en première année d’université, le baccalauréat devrait être plus solide dans son contenu et plus simple dans son organisation: quatre épreuves, avec un niveau d’exigence accru", affirme celui qui a été ministre de l'Education (2004-2005) et n'avait pu mener à bien une telle réforme du bac.

Entrée à l'école plus précoce

Ces épreuves seraient passées "début juillet, pour ne pas supprimer chaque année des semaines de cours, toutes les disciplines ne faisant pas l’objet d’épreuves, étant notées en contrôle continu". L'ancien Premier ministre propose par ailleurs "d'avancer la scolarité obligatoire à cinq ans, au lieu de six ans, afin de donner aux élèves une année supplémentaire d'apprentissage de la lecture".

"L’échec que représente depuis longtemps la sortie du système éducatif sans qualification de 120.000 jeunes chaque année doit être sérieusement traité dans un pays qui compte autant de chômeurs. Pour la plupart ces jeunes avaient quitté l’école primaire en ne maîtrisant pas la lecture", explique M. Fillon, pour justifier sa proposition.

Recentrage sur les fondamentaux

À lire aussi

Selon lui, "les professeurs devraient être formés aux dernières avancées des sciences cognitives afin d’utiliser les méthodes les plus efficaces pour apprendre à lire aux enfants". Il juge également que "les programmes de l’école devraient être recentrés en consacrant les trois quarts du temps de classe à la lecture, à l’écriture, au calcul, à l’étude des grands personnages et des grandes dates de l’histoire de France".

Autres propositions: faciliter l'apprentissage, faire faire aux étudiants qui envisagent d'enseigner des stages dans un établissement scolaire, revaloriser les travail des professeurs certifiés. M. Fillon invite les enseignants à réagir à ses propositions sur le site de son club de réflexion, Force républicaine.

Services
La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/