1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. 14 juillet : les forces antiterroristes à l'honneur, l'armée mexicaine invitée
3 min de lecture

14 juillet : les forces antiterroristes à l'honneur, l'armée mexicaine invitée

La fête nationale du 14 juillet sera l'occasion de voir le défilé des forces armées française. Cette année, plus de 3.000 hommes et femmes défileront.

Les cadets de la gendarmerie mexicaine se préparent au défilé
Les cadets de la gendarmerie mexicaine se préparent au défilé
Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani

Comme chaque année, la fête nationale du 14 juillet sera l'occasion d'avoir un défilé militaire sur l'avenue des Champs-Elysée. En présence du président de la République, du Premier ministre, des membres du gouvernement et d'un parterre d'élus et d'invités, les différents corps militaires et de la police seront présentés. En cette année marquée par les attentats terroristes et le renforcement du plan Vigipirate, les forces de réaction aux attentats seront à l'honneur, en l'occurrence le GIGN, le Raid et la Brigade recherche intervention (BRI). Trois piliers de la lutte antiterroriste en France. 

Les festivités devraient débuter à 10h10, selon le programme, avec l'arrivée du chef de l'État, commandant en chef des armées. Le premier régiment de la garde républicaine lui rendra les honneurs 15 minutes plus tard. En ouverture, à 10h30, une mise à l'honneur de l'Ordre de la Libération, créé par le Générale Charles de Gaulle, sera effectuée. C'est alors que le défilé débutera.

Défilé aérien : la Belgique et l'Espagne invitées

Premier corps à ouvrir le défilé, l'armée de l'air. La patrouille de France sera comme chaque année une attraction et montrera la dextérité de ses pilotes à travers le vol de 12 Alphajet, qui seront pour l'occasion en formation Croix de Lorraine. Un hommage au 70ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale. 

En tout, ce sont 55 appareils qui animeront le ciel de Paris, et naturellement la star de cette année, le Rafale. L'avion de chasse fleuron de l'industrie militaire a connu une année exceptionnelle avec ses premières ventes à l'étrangerLe Qatar (24 unités) et l'Inde (36) ayant passé commande à la France. Un avion Awacs de la police du ciel sera aussi du défilé. À noter également la présence d’appareils d'armées étrangères et alliées. Ainsi un C130 et CN295 de l'armée espagnole et un Alphajet belge seront présents. 

Les appareils du défilé aérien de l'armée de l'air
Les appareils du défilé aérien de l'armée de l'air
Crédit : Capture CP armée de l'air

Défilé des troupes à pied: le GIGN et le RAID sans cagoules, 159 mexicains

À lire aussi

Dès 10h55, ce sera le tour du plus gros contingent, celui du défilé à pied, de descendre les Champs-Élysées. 3.501 hommes et femmes seront à l'honneur. Les traditionnelles écoles seront bien entendu représentées, à l'image de Saint-Cyr, Polytechnique, les écoles d’officiers des Sapeurs-Pompiers et de la gendarmerie nationale. La garde républicaine et l'impressionnante légion étrangère ne manqueront pas à l'appel. 

Des militaires du porte-avion Charles-de-Gaulle, du sous-marin nucléaire lanceur d'engins Le Terrible et des chasseurs alpins rendront les honneurs eux-aussi. Des hommes du Raid et du GIGN défileront, sans cagoules. Une mesure exceptionnelle pour des hommes dont l'identité doit rester secrète. Néanmoins, les membre du GIGN qui défileront avec un simple képi ne seront pas des hommes opérationnels, ceux du Raid seront casqués avec des lunettes noires cachant leur visage. Les caméras de télévision ayant comme consigne de ne pas effectuer de zoom

Enfin, et à l'occasion de la visite officielle du président mexicain Enrique Pena Nieto, 159 militaires de l'armée du Mexique seront invités à défiler. Ils seront essentiellement composés de cadets et seront accompagnés des trois emblèmes du pays : trois aigles royaux ainsi que trois buses.

Défilé d'hélicoptères puis de troupes motirisées et montées

Sur les coups de 11h30, les hélicoptères animeront à leur tour le défilé avec 31 appareils des troupes françaises. La foule pourra admirer des engins d'attaque et de destruction (Gazelle, Tigre), des unités de combat et de sauvetage aéromaritimes (Caïman, Panther et Dauphin) ainsi que des appareils de soutien à la population (EC725 Caracal, Super Puma, Fennec) et des appareils engagés en Centrafrique

Pour clôturer les festivités, les troupes motorisées et montées descendront sous les yeux des spectateurs. L'escadron motorisé de la Police nationale et celui du centre national de formation à la sécurité routière viendront alimenter le défilé. Les chars et autres engins blindés seront comme d'habitude une attraction pour les badauds. Seront représentés, entre autres, le premier régiment des tirailleurs, le premier régiment de hussards parachutistes, la direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises ainsi que la brigade des sapeurs-pompiers de Paris. 

Enfin, la fanfare du régiment de cavalerie de la garde républicaine et le régiment de cavalerie fermeront le défilé. À 11h50, l'animation de clôture sera composée de sauts en parachutes des parachutistes et volontaires du service civique. François Hollande pourra alors quitter les lieux aux environs de 11h55. 

Défilé militaire du 14 juillet
Défilé militaire du 14 juillet
Crédit : L. Saubadu/K. Tian/S. Ramis, pld/tsq/dmk / AFP
La rédaction vous recommande

 

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/