1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Fessenheim : "On est inquiets pour l'avenir," déplore le maire
1 min de lecture

Fessenheim : "On est inquiets pour l'avenir," déplore le maire

INVITÉ RTL - Le réacteur numéro un de la centrale nucléaire de Fessenheim sera mis à l’arrêt ce samedi 22 février. Une source d'inquiétude pour le maire de la ville, Claude Brender.

Le démantèlement de la centrale nucléaire de Fessenheim durera au moins 20 ans.
Le démantèlement de la centrale nucléaire de Fessenheim durera au moins 20 ans.
Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Fessenheim : "On est inquiets pour l'avenir," déplore le maire
03:19
L'invité RTL Midi du 19 février 2020, Claude Brender, maire de Fessenheim
03:19
Sarah Belien

La fermeture de la plus vieille centrale nucléaire de France est lancée. Alors que les syndicats s'inquiètent, la ministre de la Transition écologique Élisabeth Borne promet que cela n’entraînera aucune perte d'emploi. Pour Claude Brender, maire de la ville, une page se tourne. Il "espère fortement" que les dires de la ministres soient vrais.

Mais le maire de Fessenheim attend une réponse du gouvernement sur d'autres points. "Il y a encore une grande inquiétude sur l'avenir de nos collectivités, l'avenir de la commune. Aujourd'hui il y a quand même des points essentiels qui n'ont pas été réglés, notamment sur la fiscalité," relate Claude Brender.

Si une partie de la population risque de partir, le risque principal reste de "ne plus pouvoir assurer les services pour cette population et qui seront peut-être différents de ceux qui sont actuellement en place," craint le maire de Fessenheim. 

Car la fermeture et le démantèlement de cette centrale nucléaire entraînera forcément des pertes de revenus pour la commune. Le maire souhaite donc que le gouvernement puisse pallier aux pertes, équivalentes à 3,4 millions d'euros selon le maire. "On appelle l'exécutif a passer au concret et tenir ses promesses," conclut le maire.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/