2 min de lecture Orthographe

Faut-il tordre le cou à "du coup" ?

Muriel Gilbert analyse l’omniprésence de "du coup", ou quand un tic de langage envahit la bouche des Français.

Un bonbon sur la langue - Un bonbon sur la langue Muriel Gilbert iTunes RSS
>
Faut-il tordre le cou à "du coup" ? Crédit Image : Fred Dufour / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Muriel Gilbert
Muriel Gilbert édité par Nicolas Scheffer

Faisons donc un sort à ce "du coup" qui agace tant de monde. Le dernier à m’avoir suppliée de lutter contre l’invasion de "du coup" est Joseph, sur Twitter, il y a quelques jours. Enfin, non, pas le dernier, car dans la foulée, j’ai reçu un courriel d’Anne, furax, qui m’envoie même un article affirmant que cette locution est si omniprésente dans la bouche des jeunes Français que, au Québec, on s’est mis à se moquer d’eux en les appelant "les du-coup" ! Et auparavant j’avais reçu les messages excédés de Dominique, de Daniel, de combien d’autres ?

C’est vrai, on entend de plus en plus cette locution, surtout chez les jeunes, mais pas seulement… En fait, il y a "du coup" et "du coup", et selon moi il ne faut pas jeter le bébé "du coup" avec l’eau du bain. Il y a un "du coup" licite, si un brin familier : celui qui a le sens de "en conséquence de quoi". "Stéphane avait besoin de vacances, du coup Agnès l’a remplacé." Et je dois avouer que je suis moi-même coupable d’une trop large utilisation de ce "du coup"-là… L’Académie française préférerait d’ailleurs que l’on dise "de ce fait". 

Reste que celui qui est le plus envahissant, c’est le "du coup" des moins de 30 ans, disons, qui ne veut même pas dire "de ce fait" ou "par conséquent".

L'équivalent du "alors"

Que veut-il dire, alors ? Mais rien, justement. "Du coup, tu t’appelles comment ?" "Du coup, on s’en va ?", "Du coup, tu aimes les nouilles ?" : ce "du coup" placé à tout bout de champ et en tête de phrase joue un peu le rôle que jouaient pour les générations précédentes des mots comme "alors". "Alors, on y va ?", "Alors, comment ça va ?", un alors qui ne veut rien dire, et qui est aussi un tic de langage. Comme le dit Larousse.fr, "dans la langue parlée, il s’emploie pour relier très librement les éléments d’un récit". Exactement l’usage que fait la jeunesse de "du coup" !

À lire aussi
Une petit fille et sa grand-mère à la Cité du chocolat (illustration) langue française
D'où vient l'accent de mamie ?

Du coup, "du coup" n’est pas interdit ? Rien n’est interdit, surtout dans la langue parlée ! En revanche, il n’est pas interdit d’en être exaspéré, comme par tous les tics de langage. La bonne nouvelle c’est qu’un tic, c’est une mode : du coup, comme toutes les modes… il finira par passer, et disparaître !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Orthographe langue française Académie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants