1 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : Bernard Tapie estime qu'on "avait acquis la certitude que de toutes façons, on allait gagner"

INVITÉ RTL - L'ancien patron de l'OM revient sur la performance de la France en finale de l'Euro 2016, que les Bleus ont joué à Saint-Denis dimanche 10 juillet.

RTL Midi -  Christelle Rebière L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
ARCHIVES RTL - Euro 2016 : Bernard Tapie estime qu'on "avait acquis la certitude que de toutes façons, on allait gagner" ("RTL Midi", 11/07/2016) Crédit Image : Elodie Grégoire | Crédit Média : Julien Sellier | Durée : | Date : La page de l'émission
RTL Petit Matin - Julien Sellier
Julien Sellier Journaliste RTL

En ce lundi 11 juillet, les supporters français se sont réveillés abattus. Vaincue par une équipe portugaise assez peu convaincante jusque-là dans la compétition et privée de Cristiano Ronaldo pour la quasi-totalité de la finale, les Bleus sont passés à côté d'une victoire à leur portée, battus sur le score de 1-0 en prolongations (109ème).

Le problème, selon Bernard Tapie, n'était "pas physique", mais plutôt psychologique. L'homme d'affaires pense ainsi que les joueurs de Didier Deschamps se sont vus trop beaux: "On avait acquis la certitude que de toutes façons, on allait gagner". Pire encore, le pays tout entier aurait "fait l'apologie de 4 joueurs différents comme étant les plus grands du monde".

On avait la tête dans le sac

Bernard Tapie, homme d'affaires, ancien dirigeant de l'OM
Partager la citation

"Quel dommage que ces grands joueurs n'aient pas joué en étant les meilleurs du monde tous en même temps" regrette Bernard Tapie. Tout de même, il reconnaît la différence d'état d'esprit tricolore avant et après la compétition, se rappelant qu'avant l'Euro "on avait tellement la tête dans le sac qu'on finissait par douter".

Pour l'heure, l'ex-patron de l'Olympique de Marseille pense sans "aucun doute" que les hommes de Didier Deschamps passeront de mauvaises vacances et qu'on ne peut pas "trouver les mots" pour consoler les joueurs. Outre "la peur" et "l'énervement" auxquels sont dus la défaite, il estime aussi que celle-ci répond à "la loi du sport et en particulier du football".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Bleus Équipe de France de football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants