1 min de lecture LGBT

États-Unis : une chaîne télé refuse de diffuser une publicité avec un couple lesbien

L'entreprise d'organisation de mariage Zola a informé que la chaîne américaine Hallmark ne souhaitait plus diffuser l'une de ses publicités mettant en scène un couple de femmes.

Cette publicité a été censurée par une chaîne américaine pour avoir mis en scène un couple lesbien.
Cette publicité a été censurée par une chaîne américaine pour avoir mis en scène un couple lesbien. Crédit : YouTube/Capture
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

Les deux mariées récitent leur vœux, citant avec humour le nom de l'entreprise qu'elles ont choisi pour héberger leur site de mariage... avant de s'embrasser. C'est la publicité que refuse désormais de diffuser la chaîne américaine Hallmark, connue Outre-Atlantique pour ses films de Noël retransmis en fin d'année. 

Un choix qui a conduit Zola, l'entreprise de planification de mariages à l'origine de la publicité, à retirer tous ses spots (six en tout) de la chaîne télévisée. "En tant qu'entreprise, une de nos promesses principales est que n'importe quel couple puisse célébrer son amour et son mariage, et nous l'aidons à le planifier", a confié Mike Chi, directeur marketing de Zola au magazine Insider. "Nous ne sommes pas intéressés par une collaboration avec un média dont les valeurs ne sont pas alignées sur les nôtres". 

Pas de "publicités polémiques"

Hallmark a justifié son choix auprès de Zola disant qu'elle ne diffusait pas de "publicités polémiques". "La décision de ne pas montrer de démonstrations publiques d'affection dans nos contenus sponsorisés (...) correspond à notre politique actuelle qui inclut de ne pas retransmettre de contenu de publicité politique, avec du langage grossier, des films interdits aux mineurs ainsi que d'autres catégories", a-t-elle ajouté auprès d'Indy 100.

Une décision qui intervient alors qu'un peu plus tôt, l'association conservatrice One Million Moms avait appelé au boycott de Hallmark précisément pour son "ouverture aux personnes LGBT" à la fois dans ses publicités et dans ses projets de films. Sur son site internet celle-ci s'offusquait notamment des dérives du contenu supposé "familial" de la chaîne américaine en citant la Bible. "Désormais, les parents ne peuvent plus faire confiance à Hallmark."

À lire aussi
La lanceuse d'alerte Chelsea Manning à Alexandria (Virginie, États-Unis) le 16 mai 2019. États-Unis
Wikileaks : la lanceuse d'alerte Chelsea Manning a fait une tentative de suicide

De son côté Zola affirme avoir reçu beaucoup de messages de soutien. "Nous sommes très fiers de cette publicité, et nous sommes ravis de tous les retours positifs que nous avons eus", a conclu Mike Chi auprès d'Insider.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
LGBT États-Unis Lesbiennes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants