1 min de lecture Environnement

Environnement : éoliennes et panneaux solaires se recyclent-ils?

Le nombre d’éoliennes et de panneaux solaires installés dans le monde va croître de 50% dans les cinq ans qui viennent. Se pose dès lors la question de leur recyclage.

C'est notre plane`te - C'est notre Planète Virginie Garin iTunes RSS
>
Éoliennes, panneaux : les énergies renouvelables se recyclent-elles ? Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin édité par Thomas Pierre

Que va-t-on faire quand éoliennes et panneaux solaires arriveront en fin de vie ? Est-ce que tout ça se recycle ? C'est le cas. Et il n'est pas question en Europe de laisser dans la nature les vieux équipements des énergies renouvelables. Il y a des règles précises. 

Pour les éoliennes d'abord, il y a une obligation de tout démanteler. Si vous installez un parc dans la campagne, vous devez vous engager, quoi qu'il arrive, même si vous faîtes faillite, à les enlever quand elles ne tourneront plus. Vous devez donc mettre de côté une garantie financière de 50.000 euros par éolienne, pour prévoir la destruction. 

Le béton des fondations est concassé. Il sert à faire des chemins, du gravier. L'acier du mât redevient acier. La difficulté, c'est avec les pales. Elles sont en composite, en plastique et en fibre de verre. Pour l'instant, on les brûle pour en faire de l'électricité.

Pour les panneaux solaires, l'obligation est partout la même en Europe. Ceux qui les vendent doivent les récupérer et les recycler. Un panneau, c'est 80% de verre qui redevient verre. Même chose pour l'aluminium. Le souci, c'est le silicium, semi-conducteur. La filière s'organise pour trouver des débouchés. En Europe, le recyclage se passe donc plutôt bien. 

À lire aussi
Un ours brun (illustration) environnement
Roumanie : le pays en colère après la mort d'un ours percuté sur la route

Le problème, c'est ailleurs, surtout la Chine, championne du monde du solaire et de l'éolien. Là-bas, rien n'est prévu pour les recycler. Or, dans les panneaux, il y a aussi des matières polluantes, comme du cadmium ou du plomb en quantité infime. Alors si en Europe, on sait les récupérer, les Chinois pour l'instant ne font rien. 

Après, en matière de pollution la Chine a récemment changé de stratégie. A force d’empoisonner les terres et les rivières, les autorités fixent désormais des réglementations plus sévères qu'en Europe. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Éolienne Panneaux solaires
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants