1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. ÉDITO - Loi anti-squats : cela va "remettre un peu de cohérence", selon Alba Ventura
2 min de lecture

ÉDITO - Loi anti-squats : cela va "remettre un peu de cohérence", selon Alba Ventura

Les députés doivent voter une loi pour que les squatteurs de logements soient davantage sanctionnés.

Les balcons d'un immeuble (illustration)
Les balcons d'un immeuble (illustration)
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Un point, c'est tout ! du 29 novembre 2022
00:02:18
UN POINT C'EST TOUT - Loi anti-squats : cela va "remettre un peu de cohérence", selon Alba Ventura
00:02:18
L'invité de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura - édité par Guillaume Dosda

On a un peu parfois tendance à inverser les choses dans notre pays. Un locataire qui arrête de payer son loyer est plus protégé que celui à qui appartient l'appartement. Un squatteur a plus de droits, alors que squatter est un délit. Si vous changez les serrures de votre logement, vous serez davantage sanctionnés que le squatteur qui occupe illégalement votre bien. Il peut vous attaquer. Il faut arrêter de marcher sur la tête. Il faut revenir à un encadrement plus strict, c'est d'ailleurs ce que les députés font depuis hier soir. La loi devrait être adoptée cette semaine.

C'est un sujet important parce que c'est un sujet de crispation de la société. Cela met des gens dans des situations où ils se sentent lésés, où ils éprouvent un sentiment d'impunité, d'injustice. Des gens qui ont vécu toute leur vie dans une maison, qui y ont des souvenirs et qui veulent la transmettre à leurs enfants. Au nom de quoi cela leur serait-il confisqué ? Pourquoi celui qui a un toit sur la tête devrait être vu comme un possédant ?

Il existe même un guide pour aider les squatteurs. Un guide qui dit les droits, comment repérer un bon logement, le bon propriétaire. Qui explique comment tenir la police à distance ou comment pirater un circuit, savoir si l'eau et l'électricité sont coupées Un kit qui donne cette définition du squat : "Squatter, c'est critiquer en acte un système qui veut que les riches continuent de s'enrichir sur le dos des pauvres. Squatter, c'est être libre et responsable dans son lieu de vie."

Il n'est pas question d'ignorer les situations désespérées des personnes qui ont appelé de nombreuses fois le numéro 115 et qui ne trouvent pas refuge. Il y a des situations de survie, il y a des locaux qui restent vides pendant des années. Cette loi va être une nouvelle étape, elle va remettre un peu de cohérence. Mais il faut quand même distinguer l'infraction lorsque votre logement est occupé de manière illicite, qu'il faut sanctionner plus durement, et puis le squat de locaux abandonnés ou de bureaux inoccupés. Il y a sans doute là des manœuvres pour répondre à l'urgence.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire