1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. École obligatoire : une décision qui ne satisfait pas les concernés
1 min de lecture

École obligatoire : une décision qui ne satisfait pas les concernés

REPORTAGE - La récente annonce d'Emmanuel Macron de limiter la scolarité à domicile est un choc pour Eva et Sahélie, sa petite fille de 4 ans.

Sahéli écrit une lettre à Emmanuel Macron pour lui expliquer sa situation
Sahéli écrit une lettre à Emmanuel Macron pour lui expliquer sa situation
Crédit : RTL
Nicolas Barreiro

Emmanuel Macron a sonné la fin de l'école à domicile. Dans un discours dédié aux séparatismes, il dénonce le fait que des enfants soient "déscolarisés parce que leurs parents ne veulent plus qu’ils suivent l’école de la République".
Pour Eva et sa fille de 4 ans, Sahélie, cette annonce sonne comme la fin d'une ère. "Ma fille et moi avons pleuré, oui. Je suis très triste de cette nouvelle". La mère de famille ne comprend pas cette décision, "on n’est pas dans une secte, on respecte l’égalité-fraternité, elle a eu ses contrôles de l’inspectrice, donc je ne vois pas ce que nous faisons de mal". 

Depuis toujours, Eva jouait une double rôle de maman et professeure, "elle m’apprend à lire, elle me fait quelques mots dans mon cahier et que aussi bah… elle me lit des petites phrases dans les livres".

"Jusqu’au bac !"

Aujourd'hui, la pédagogie d'Eva, mélanger le scolaire à la vraie vie, est appliquée par la petite Sahélie qui a pour projet de rédiger une lettre au président de la République en personne, elle veut "faire [s]a carte au Président, parce que sinon, sinon il va m’arrêter de faire l’école à la maison".

Eva et sa fille espèrent qu'Emmanuel Macron les entendra. Elles avaient des projets différents pour l'avenir. "Tu m’as dit que tu voulais faire l’école à la maison jusqu’à quand ?" demande la maman. "Jusqu’au bac !", répond Sahéli, pleine d'entrain.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/