1 min de lecture Coronavirus

Droit de visite en Ehpad pendant le confinement : les conditions à respecter

Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé dimanche 19 avril le rétablissement "à partir de" ce lundi d'un "droit de visite pour les familles" dans les Ehpad, mais dans des conditions "extrêmement limitées".

Une infirmière dans un Ehpad avec une personnes âgée, pendant l'épidémie de coronavirus (Illustration).
Une infirmière dans un Ehpad avec une personnes âgée, pendant l'épidémie de coronavirus (Illustration). Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Photo Esther
Esther Serrajordia et AFP

Depuis le 12 mars, les visites dans les Ehpad sont interdites afin de limiter la propagation du coronavirus dans les établissements pour personnes âgées, plus fragiles face au Covid-19. Une situation difficile pour les pensionnaires et leurs proches. C'est pourquoi dimanche 19 avril, lors d'une conférence de presse, Olivier Véran a annoncé le "rétablissement" d'un "droit de visite" à partir de ce lundi

"Nous avons élaboré ensemble des recommandations nouvelles qui permettront à partir de lundi l'organisation dans les territoires (...) d'un droit de visite pour les familles en direction de leurs aînés fragiles" résidant dans ces établissements d'hébergement pour personnes âgées et dépendantes, a-t-il déclaré. 


Le ministre de la Santé a cependant souligné que les visites se feraient dans des conditions "extrêmement limitées"

Deux personnes par famille

Les visites se feront ainsi à la demande du résident. Seules deux personnes de la famille pourront aller le voir, et les conditions de visite, qui peuvent varier, seront à préciser avec l'établissement. "Ce sera sous la responsabilité des directions d'établissements qui devront dire à la famille lorsque ce sera possible et dans quelles conditions", a expliqué Olivier Véran. 

À lire aussi
Brésil
Brésil : des milliers de manifestants contre la gestion de la pandémie par Bolsonaro

Tout contact physique lors de ces visites sera interdit. "L'impossibilité d'aller toucher la personne est maintenue. Par contre, il y aura un contact visuel", a précisé le ministre. 


L'AD-PA, association de directeurs d'Ehpad, a salué la décision du gouvernement, "très encourageante, compte tenu du nécessaire prolongement du confinement sur les semaines à venir". Elle a souhaité que les nouvelles modalités puissent être "adaptées" aux visites de kinésithérapeutes et de bénévoles "pour préserver et accompagner autonomie à la marche et temps de vie sociale".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Maisons de retraite
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants