1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Don't Look up" : Mac Lesggy explique quels sont les risques qu'un astéroïde frappe la Terre
2 min de lecture

"Don't Look up" : Mac Lesggy explique quels sont les risques qu'un astéroïde frappe la Terre

Selon les astronomes, le risque qu'un astéroïde aussi gros que celui qui a causé l'extinction des dinosaures frappe notre planète est de l'ordre de 0,002% par siècle.

Un astéroïde (illustration)
Un astéroïde (illustration)
Crédit : @Nasa
"Don't Look up" : Mac Lesggy explique quels sont les risques qu'un astéroïde frappe la Terre
03:36
"Don't Look up" : Mac Lesggy explique quels sont les risques qu'un astéroïde frappe la Terre
03:36
Mac Lesggy - édité par Florine Boukhelifa

Dans une nouvelle fiction Netflix, Don't Look up, deux astronomes découvrent dans l'espace une comète dont la trajectoire va croiser celle de la Terre avant de la percuter, car l'humanité n'a pas réussi à la dévier. Mardi 18 janvier, la réalité a rejoint la fiction au sujet de ces cailloux venus du ciel, alors que l'astéroïde 1994 PC1 a frôlé notre planète.

Celui-ci est passé à deux millions de kilomètres de la Terre, soit seulement cinq fois la distance entre la Terre et la Lune, une distance minuscule à l'échelle de l'espace. Les télescopes l'ont d'ailleurs parfaitement vu passer. Si d'autres passages près de notre orbite devaient survenir, il n'y aurait plus qu'à espérer que ceux-ci se fassent tout aussi loin, car une collision provoquerait de très gros dégâts.

L'astéroïde 1994 PC1 est un gros caillou d'environ un kilomètre de diamètre. Le problème n'est pas sa taille, mais sa vitesse : il se déplace à 20 kilomètres par seconde. Pour vous rappeler vos cours de physique, l'énergie cinétique d'un objet est proportionnelle à sa masse et au carré de sa vitesse. Ainsi, 8 milliards de tonnes à 72.000km/h représente une sacrée énergie.

En cas de collision avec la Terre, cette énergie se transformerait, il y aurait alors création d'un gros trou, un cratère avec projection de millions de tonnes de déchets dans l'atmosphère. Toute la Terre tremblerait à cause des ondes de choc qui feraient plusieurs fois le tour de la planète, sans compter de géantes vagues si cette collision se produisait au niveau d'une mer ou d'un océan, ce qui serait le plus probable puisque l'eau recouvre plus de 70% de notre globe.

Un cratère en France, à Rochechouart

À lire aussi

Ce choc pourrait bien arriver un jour, et ce pour deux raisons. D'abord, l'astéroïde qui a frôlé notre planète n'est pas le seul. La NASA, qui les recense depuis 1988, en a repéré 2.000 autres potentiellement dangereux, dont la trajectoire s'approche régulièrement de celle de notre Terre. Ensuite, cela est déjà arrivé ! Notre planète porte la trace de cratères d'impact d'astéroïdes. Il y en a d'ailleurs un en France, centré sur la commune de Rochechouart.

Le plus célèbre reste cependant celui de Chicxulub, au Mexique. Vieux de 66 millions d'années, il a été provoqué par un astéroïde de 10 à 80 kilomètres de diamètre. Les débris de la collision, projetés dans l'atmosphère, ont modifié le climat de la Terre pendant plusieurs décennies. Il s'agirait même de la cause de l'extinction des dinosaures.

Il y a donc un risque de collision avec un astéroïde de plus d'un kilomètre de diamètre, mais celui-ci est faible, estimé à 0,002% par siècle. Les astronomes n'ont par ailleurs prévu aucun risque pour le siècle à venir. Ce dernier est tout de même pris au sérieux puisqu'un satellite appelé DART, a été envoyé par la NASA en novembre dernier dans le but de percuter, en septembre prochain, un petit astéroïde qui tourne autour d'un plus gros, appelé Dimorphos, pour voir si l'on parvient à dévier la trajectoire de l'ensemble.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/