1 min de lecture Gilets jaunes

DIAPORAMA - "Gilets jaunes" : d'importants dégâts sur les Champs-Élysées

Lors de la deuxième grande journée de mobilisation des "gilets jaunes" samedi 24 novembre, le rassemblement parisien sur l'avenue des Champs-Élysées, en partie interdite à toute manifestation, a été marquée par des heurts jusqu'en début de soirée.

Des barrières entassées, symboles des barricades de la manifestation du 24 novembre, sur les Champs-Élysées Crédits : FRANCOIS GUILLOT / AFP | Date : 25/11/2018
8 >
Des barrières entassées, symboles des barricades de la manifestation du 24 novembre, sur les Champs-Élysées Crédits : FRANCOIS GUILLOT / AFP | Date : 25/11/2018
Une terrasse sur les Champs-Élysées détruite lors de mobilisation des "gilets jaunes", le 24 novembre 2018 Crédits : FRANCOIS GUILLOT / AFP | Date : 25/11/2018
Au petit matin, le 25 novembre, les débris sont encore nombreux sur les Champs-Élysées Crédits : FRANCOIS GUILLOT / AFP | Date : 25/11/2018
Destructions des casseurs Crédits : Zakaria ABDELKAFI / AFP | Date : 25/11/2018
Des engins de travaux ont même été réquisitionnés par les manifestants le 24 novembre à Paris Crédits : FRANCOIS GUILLOT / AFP | Date : 25/11/2018
Restaurants incendiés, devantures caillassées... Les enseignes des Champs-Élysées n'ont pas été épargnées le 24 novembre Crédits : FRANCOIS GUILLOT / AFP | Date : 25/11/2018
De nombreuses devantures de boutiques et autres murs ont été tagués lors de la mobilisation parisienne, le 24 novembre 2018 Crédits : FRANCOIS GUILLOT / AFP | Date : 25/11/2018
"À l'État, les flics et les nazis", peut-on lire sur ce terre-plein, au milieu des Champs-Élysées Crédits : FRANCOIS GUILLOT / AFP | Date : 25/11/2018
1/1
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Jets de projectiles, feux de barricades de barrières de chantiers... La violence s'est invitée à la mobilisation des "gilets jaunes" samedi 24 novembre. Et Paris, où de nombreux personnes s'étaient données rendez-vous pour cet "acte 2", a été le théâtre de nombreux affrontements entre casseurs et forces de l'ordre

En première ligne ? Les Champs-Élysées. La célèbre avenue parisienne a été martyrisée par une minorité de manifestants ayant enfilé des gilets jaunes alors que la majorité espéraient une mobilisation pacifique pour dénoncer la hausse des taxes et la baisse du pouvoir d'achat. Il n'en est rien. Au total, 103 personnes ont été interpellées et 101 placées en garde à vue, selon le dernier bilan de la préfecture de police.

Celle qui est considéré comme la plus belle avenue du monde a subi les assauts de certains casseurs tout au long de la journée entre pavés retirés, boutiques attaquées et feu allumés. Et au lendemain de la manifestation, les stigmates sont encore nombreux sur les Champs-Élysées.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Paris Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants